Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 2 Janvier 2021

1- COVID-19 : 6 décès enregistrés 

Sur 1654 tests réalisés, 147 sont revenus positifs au coronavirus ce samedi, soit un taux de positivité de 8,89 %. Il s’agit de 40 contacts suivis et 107 as issus de la transmission communautaire. Ils sont répartis entre Dakar Plateau (10), Touba (7), Fatick (6), Louga (6), Mbour (6), Saint-Louis (6)? Tivaouane (6), Liberté 6 (5), Yoff (5), Almadies (4), Maristes (4), Ouest Foire (4), Kaolack (3), Keur Massar (3), Guédiawaye (2), Mbao (2), Médina (2), Mermoz (2), Ngor (2), Pikine (2), Sacré-Cœur (2), Thiès (2), Bambey (1), Castors (1), Cité Biagui (1), Grand Yoff (1), Joal (1), Liberté 4 (1), Linguère (1), Matam (1), Mékhé (1), Nord Foire (1), Ouakam (1), Point E (1), Scat Urbam (1), Tivaouane Peulh (1), Yeumbeul (1) et Zone B (1).

58 patients ont été testés négatifs et déclarés guéris alors que 43 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation. 

Six nouveaux décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés.

A ce jour, le Sénégal compte 19511 cas positifs dont 17433 guéris, 416 décès et 1661 encore sous traitement. (Avec Libération)

2- Mort mystérieuse du député Mouhamed Sall Sao : La gendarmerie ouvre une enquête

Mouhamed Sall Sao de la coalition « Assemblée Bi Nu Beug » est décédé ce vendredi, à son domicile. Mouhamed Sall Sao  a été un haut cadre de l’administration publique sénégalaise avant de mener une carrière internationale jusqu’à sa retraite. La Gendarmerie a ouvert une enquête pour élucider les circonstances de cette mort puisque le défunt vivait seul. Mohamed Sall Sao était la tête de liste à la coalition Avenir: Senegaal bi ñu bëgg, rappelle dakaractu.

3- Incendie du puits de Ngadiaga : Les américains de Haliburton sont arrivés pour éteindre le feu

À DÉCOUVRIR

Les opérations pour éteindre l’incendie suite à l’explosion d’un puits de gaz à Ngadiaga démarrent ce dimanche.
Selon L’Observateur relayé par Seneweb , l’État du Sénégal a choisi la société américaine Haliburton pour éteindre le feu.
Ce, rapporte le journal, pour un montant compris entre 1,7 et 1,8 milliard Fcfa. La société spécialisée dans le domaine de l’incendie est arrivée, hier vendredi, à Dakar.
En attendant l’arrivée du matériel lourd, 5 agents ont été dépêchés à Gadiaga pour commencer le travail d’évaluation et de préparation.

4- La première réaction de Yaye Fatou Diagne après son limogeage

Limogée lors du dernier conseil des ministres, l’ex directrice de Programme de développement de la microfinance islamique au Sénégal (Promise)  s’est confiée à Dakar24.

«Cette mission a été pour moi une expérience enrichissante à tous points de vue. A la tête d’une équipe soudée et engagée, j’ai en effet contribué à mettre en place le cadre réglementaire de ce beau projet conclu entre la Banque Islamique et le Gouvernement du Sénégal, destiné à offrir à la majorité de la population, un accès durable à des services financiers islamiques, adaptés sur l’ensemble du territoire national d’ici 2025.

Je demeure cette militante engagée, toujours prête à accompagner le Président Macky Sall dans ses combats présents et futurs. Mes remerciements vont également à l’endroit du ministre de la Microfinance, de l’Economie Sociale et Solidaire, ainsi qu’à l’ensemble de mes collaborateurs qui m’ont aidée dans la conduite de cette exaltante mission », a confié Yaye Fatou Diagne.

5- Désespérés, les étudiants de la Faculté de Médecine lancent un appel aux autorités

Les étudiants de la Faculté de médecine au département d’Odontologie vivent le calvaire avec des moyens très limités. Ils affirment que les stages ne sont pas rémunérés, car ils paient le transport de leurs propres poches, en se rendant dans leurs différents lieux de stage, qui sont pour la plupart dans la banlieue. Pis, un de leurs camarades est malade et doit être évacué en France, mais l’Etat n’a pas réagi, sans compter le manque de protection avec les maladies qui les guettent dans les hôpitaux.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.