Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 28 décembre

1- Révélation surprenante de Cheikh Yérim Seck : « Une société de pétrole a financé des personnes pour attaquer le Sénégal…»

Le journaliste Cheikh Yérim Seck a révélé que plusieurs projets d’attentats ont été déjoués par l’Etat du Sénégal en 2020. Il a cité un exemple. « Une société de pétrole a financé des personnes pour attaquer le Sénégal. Ce qui n’a pas abouti car le projet d’attentat a été déjoué », a-t-il révélé, dimanche, dans Jakaarlo, indiquant l’excellent travail qui a été fait en douceur en 2020 pour déjouer les projets d’attentats. « Personne n’est au courant » de cet exemple.  

Sur ce, « Macky Sall mérite d’être l’homme de l’année malgré les critiques. » Cheikh Yérim est par ailleurs revenu sur le rôle que le président Macky Sall a joué en Guinée Bissau lors de la présidentielle et en Gambie. (igfm)

2- Inhumation de Ya Seyda Mariama Niasse cet après-midi : Kaolack sur le qui-vive sur les mesures barrières

Les autorités religieuses de Kaolack sont préoccupées par le respect des mesures barrières, lors de l’inhumation de Ya Seyda Mariama Niasse cet après-midi. Le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahy Cissé appelle les fidèles, qui ont déjà rallié Kaolack, à respecter les mesures barrières. Kaolack est déjà durement touchée par la seconde vague de la pandémie avec un lot de décès inquiétant.

3- Suppression de la Ville de Dakar : Les Lébous entrent en rébellion, La LD crée « Dakar Debout contre Macky », l’Imam de la Grande mosquée menace « « l’État n’a rien à Dakar. Tout appartient aux Lébous. Qu’on ne nous pousse pas à la révolte ».

Pour la LD Debout relayé par Vox Populi, « ce régime veut maintenant s’attaquer à la Ville de Dakar. Dakar, Ville historique, s’il en est, administrée par un gouvernement de la République lébou dès 1793, ne se laissera pas faire. C’est pourquoi, la Fédération de LD Debout de Dakar invite tous les Dakarois, toutes les forces vives politiques et sociales de la Nation, à se mobiliser derrière l’initiative « Dakar Debout contre Macky » pour faire barrage à ce projet funeste de destruction de notre Ville historique ».

Pour l’Imam Ratib Alioune Moussa Samb « L’État n’a rien à Dakar. Tout appartient aux Lébous. Qu’on ne nous pousse pas à la révolte. Nous ferons face à toute forme d’agression », a menacé l’Imam de la Grande mosquée de Dakar pour qui, le gouvernement  de Macky Sall doit comprendre « que le Cap-Vert ne leur appartient pas et ne leur appartiendra jamais. Nous avons des papiers clairs. Il est temps qu’on nous respecte. Personne ne pourra falsifier les choses. Ce qui s’est passé en Algérie aura lieu chez nous », a-t-il alerté.

4- syndicats de l’éducation disent non : Pour l’Unesco, « la famille peut être constituée de deux personnes de même sexe qui ont la latitude d’adopter un enfant en cas de besoin »

L’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) a organisé, ce week-end, un séminaire pour faire valider un nouveau module articulé autour d’un programme « Education sexuelle et reproductive », informe l’As. Les concepteurs de ce programme ont tenté de l’insérer dans le module « Santé de la reproduction ». Ce qui leur permettrait de ne pas être la cible des critiques acerbes dans un pays où la population reste intransigeante sur ce sujet.

En effet, dans l’entendement de l’Unesco la famille peut être constituée de deux personnes de même sexe qui ont la latitude d’adopter un enfant en cas de besoin. Jugeant cela comme une déconstruction des valeurs sociales et religieuses, les membres du G7 qui ont pris part à ce séminaire sont sortis de leurs gonds.

Ils sont montés au créneau en exigeant une clarification du contenu. Les syndicalistes ont clairement dit qu’ils n’ont pas validé le programme. Après ce refus massif, le représentant de l’Unesco qui a dirigé les travaux n’a pas caché sa colère. « Je suis triste. Je n’ai pas eu autant de difficulté pour adopter un programme depuis que j’ai commencé », a-t-il soutenu pour le regretter.

5- La presse en deuil : Doudou Diène est décédé

L’éminent journaliste et diplomate, Doudou Diène, est décédé ce dimanche à Paris à l’âge de 77 ans des suites d’une maladie. Ancien journaliste de la Rts, il avait également dirigé la radio 7 Fm qui appartenait au Groupe Com 7 dont les actionnaires étaient à l’époque Youssou Ndour, Cheikh Tall Dioum et Bara Tall.

Doudou Diène était doté d’une voix radiophonique hors-pair. Il a été le présentateur vedette du journal parlé de 13 h de radio Sénégal pendant longtemps. Ami de Youssou Ndour, il était aussi l’oncle du Directeur commercial du Groupe Futurs Médias, Ibrahima Dieng, à qui nous présentons nos sincères condoléances.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.