Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 27 décembre 2020

1- Disparition de Seyda Mariama Niasse : Les confidences touchantes de la « borom daara » qui a vécu pour et avec le Coran Dans une rare interview accordée à Faydatidianiya reprise par nos confrères de Libération, Seyda Mariama Niasse, qui a été rappelée à Dieu ce samedi, était revenue sur le sens de son engagement. « Vous savez je me lève tous les jours à 4 h du matin, ensuite je réveille les enfants et l’on apprend le Coran jusqu’à la prière de l’aube. Après la prière, ils rejoignent l’école coranique et moi, je me recouche un peu. On continue sur ce rythme toute la journée à leur retour de l’école. Mais c’est une activité qui me comble ». Elle ajoutait : « J’aime infiniment le Coran et son enseignement. Jusqu’à ce matin encore j’ai enseigné le Coran. Je ne fais que ça et je le ferais encore tant que ma santé me le permettra. (…) Une fois, un ministre algérien était venu à la maison me rendre visite et j’avais appelé les enfants pour qu’ils lui récitent des versets du Coran comme cela se fait de coutume ici. On a commencé à discuter, je lui ai servi à boire et, après, il m’a demandé de lui montrer mon école. Je lui ai alors répondu que c’était ça mon école, une chambre où les enfants venaient apprendre le Coran. Il s’est alors étonné et n’en croyait pas ses oreilles. Il m’a ensuite demandé comment je faisais quand il n’y avait plus de places dans la chambre. Je lui ai dit qu’on ouvrait alors le salon. A la suite de de ça, je m’étais rendue un jour au Nigeria et de là-bas, on m’a appelée de Dakar pour me dire que les Algériens avaient acheminé du matériel de construction à la maison. Le ministre m’a alors remis, à mon retour, 45 millions et m’a dit que c’était pour l’achat d’une maison mieux lotie. C’est avec cet argent que j’ai acheté la maison de Mermoz ».

2- Covid-19 : Le gouverneur de Thiès ferme bars, discothèques dans toute la région : Mbour, Saly, Thiès en grogne (Document)

3- Quatre complices de «Kocc Barma» ont été arrêtés et déférés au parquet le 23 décembre dernier pour collecte illicite de données personnelles Parmi les mis en cause, le fils d’un ex-colonel de l’Armée. Ce dernier s’est procuré des photos nues et obscènes de la seconde épouse de son père. Des États-Unis où il se trouvait, il a intentionnellement publié les photos nues de sa belle-mère qu’il a envoyées à son jeune frère basé à Dakar, selon seneweb. Selon Le Soleil, le fils du colonel et ses trois complices ont ourdi un plan pour vendre les photos nues à « Kocc Barma » qui les a balancées dans son site porno. D’après toujours les informations glanées par le journal, ils ont ensuite demandé à la dame de payer pour que les photos obscènes soient retirées.

À DÉCOUVRIR

4- Mimi Touré à Jeune Afrique : Elle explique pourquoi elle n’a pas cité Macky Sall lors de son départ du CESE Dans un entretien avec Jeune Afrique repris par senenews, l’ancienne présidente du CESE a donné les explications à ce « zapping »:« Le chef de l’État nomme aux fonctions civiles et militaires, conformément aux prérogatives que lui accorde la Constitution. Cela n’appelle pas de commentaires particuliers de ma part: c’est cela la vie politique et la vie tout court, et les ressentiments personnels doivent rester personnels. Les hommes et les femmes passent, les institutions restent. Et j’ai adressé mes remerciements au chef de l’État dans les formes que recommande la courtoisie républicaine. Tout le reste n’est qu’animation journalistique«, dit-elle.

5- Ballade de Macky Sall dans les rues de Dakar : Un acte anodin perçu comme extraordinaire, selon Alioune Tine La vidéo du Président Macky Sall au volant de son véhicule, en compagnie de sa fille, a fait couler beaucoup d’encre et de salive ce week-end. Mais pour le fondateur d’Afrikajom, Alioune Tine, il n’y a rien de spécial à ça. Mieux, le chef de l’Etat a le droit de se promener au volant de sa voiture “Se promener en voiture est un acte tout à fait anodin, Hollande, Président fuyait le Palais en moto pour aller voir sa copine. Macky a le droit de se promener au volant de sa voiture. Le pouvoir et sa mise en scène rendent ces actes extraordinaires”, a écrit Alioune Tine sur son twitter exploité par Senego.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.