Le Café qui réveille l'Info

Top 5 : Les indispensables du 23 décembre 2020

1- Covid-19 : Un nouveau record de décès enregistrés ce mercredi, le Sénégal franchit la barre des 18000 cas positifs et 1000 malades sous traitement

Les chiffres du jour démentent les propos du Dr Thior qui disait hier que la pandémie n’était ni mortelle, ni inquiétante. Ce mercredi,  6 personnes ont perdu la vie, 98 contaminées et 1007 sont présentement clouées par le Covid-19.

En effet, sur 1439 tests effectués, 98 sont revenus positifs. Il s’agit de 35 cas contacts, 05 cas importés et 58 issus de la transmission communautaire.

65 patients qui étaient sous traitement sont déclarés guéris, 30 cas graves sont admis en réanimation, 06 décès supplémentaire lié à la covid-19 ont été enregistrés ce mardi.

A ce jour, le Sénégal compte 18043 cas confirmés, dont16657  guéris, 378 décédés, et 1007 malades sous traitement.

2- L’affaire du bébé de 10 mois mort à la crèche « La Cigogne Bleue » connaît de nouveaux développements.

Après avoir reçu le rapport d’autopsie déposé vendredi dernier, le procureur de la République a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire contre X.
Ce, indique L’Observateur qui donne la nouvelle, pour situer les responsabilités sur la mort de l’enfant.
La directrice de la crèche, Yacine Sène, a été auditionnée par les enquêteurs qui ont bouclé leurs investigations et transmis le procès-verbal au parquet.
Pour le moment, renseignent encore les sources du journal, personne n’est encore visée, selon seneweb.

3- Dossier judiciaire Hiba Thiam : Le juge rejette la demande de liberté provisoire de Dame Amar et de ses co-inculpés, le procès renvoyé au 13 janvier, les avocats de la défense dans tous leurs états

Sur le même sujet

Inculpés en avril dernier après la mort par overdose de Hiba Thiam lors d’une soirée avec ses amis dans un appartement aux Almadies, Dame Amar et Cie devront attendre le 13 janvier prochain pour leur procès. D’après l’avocat des parties civiles, Me Seydou Diagne interrogé par la Rfm, les frères et sœurs de la victime, qui se sont constitués depuis le 16 avril, n’ont pas reçu de citation pour comparaître.

Ils ont donc demandé le renvoi du procès. Ce qui a mis la défense dans tous ses états. Maitre Ndeye Fatou Touré ne décolère pas contre le tribunal qui a refusé la liberté provisoire à Dame Amar et ses co-inculpés. Selon l’avocate, cette décision du juge jure avec l’avis favorable du procureur qui ne s’oppose pas à la liberté provisoire des prévenus. Le tribunal justifie le maintien de Dame Amar et compagnie en prison pour des raisons « d’ordre public ».

4- Transferts d’argent : La descente aux enfers de Wari continue

Après Joni-Joni, une autre société sénégalaise connait des difficultés inextricables. C’est comme si les opérateurs locaux ont du mal à survivre dans cette activité de transfert d’argent. Nos confrères de Libération nous apprennent que Coris Bank ne veut plus de Wari.

Dans un communiqué, Coris Bank informe de l’arrêt des prestations liées à l’utilisation des services de Wari, consécutif à la résiliation du contrat de partenariat. A cet effet, Coris Bank « dégage sa responsabilité sur toute opération liée aux services de Wari Sa et ultérieure à la mesure de résiliation annoncée ».

5- Mobilité à Dakar : Ouverture de l’autopont Seydina Limamou Laye cet après-midi

Les dakarois et les usagers de la route de la capitale vont pousser un grand ouf de soulagement, à partir de cet après-midi. En effet, ce mercredi, les ministres Mansour Faye et Abdoulaye Diouf Sarr vont procéder à l’ouverture officielle de l’autopont de Yoff baptisé « Seydina Limamou Laye ». Avec cet ouvrage, les usagers de Dakar disposeront d’une dorsale qui va de la VDN jusqu’à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Pour rappel, l’autopont de Yoff fait partie des 18 en construction dont 13 dans la capitale.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.