Le Café qui réveille l'Info

Top 5 : Les indispensables de la mi-journée

1- Loi d’habilitation : L’assemblée va voter une nouvelle loi pour donner tous les pouvoirs au président de la République

Macky Sall va disposer de nouveaux pouvoirs consacrés par des dispositions nouvelles de la loi d’habilitation. En effet, selon la Rfm, les députés ont été saisis pour retoucher le texte en ses Articles 24 et 25. Ces articles vont permettre au chef de l’Etat de décréter l’état d’urgence et de siège sans demander l’avis de l’assemblée nationale. Désormais, en cas de catastrophes naturelles et d’urgence sanitaires, le chef de l’Etat peut prendre des décrets ou déléguer une partie de ses pouvoirs à des ministres pour gérer ces situations. Dans ce contexte de rebond de la pandémie au Sénégal, il n’est pas exclu de voir de nouvelles mesures prises par les autorités pour contenir la deuxième vague.

2- Covid-19 : Le Sénégal atteint, pour la deuxième fois, un nombre record de décès

Depuis juin dernier, on n’avait pas enregistré 6 décès du Covid-19 en une journée. Ce lundi, la situation du jour est alarmante sur le nombre de décès et sur celui des nouveaux cas. Ainsi, sur 1404 tests réalisés, 121 sont revenus positifs, contre 88 hier. Soit un taux de positivité de 8,62%. Il s’agit de 52 contacts, zéro cas importé et 69 cas communautaires. 40 patients ont été déclarés guéris et 26 cas graves sont en service de réanimation. 6 nouveaux décès ont été enregistrés.

A ce jour, 17879 cas confirmés ont été enregistrés au Sénégal, dont 16562 guérisons, 371 décès et 945 patients sous traitement.

3- Inédit : 53 conseillers du Président menacent de quitter le Palais

53 conseillers du Président de la République ont menacé de démissionner de leurs fonctions si  le Président Macky Sall ne fait rien pour améliorer leurs conditions de vie. Si l’on en croit nos confrères de Seneweb, ils menacent d’organiser une conférence de presse dans les semaines à venir pour dénoncer leurs conditions de vie précaires. 
Ils dénoncent des salaires misérables, le manque de considération: ils n’ont pas de voiture de fonction encore moins de crédit téléphonique mensuel. Pis, ils n’ont même pas de bureau et ne sont jamais reçus par le Président y de la République. Toujours selon nos radars, certains d’entre-eux arpentent les transports en commun pour venir au palais pour travailler. D’ailleurs, renseigne toujours notre source, certains ont quitté le pays pour chercher de meilleures conditions de vie.

4- Covid-19 : La nouvelle souche du virus rend fou l’Europe et se retrouve en Italie

Dans un communiqué diffusé hier dans la soirée exploité par Libération, le ministre de la Santé italienne précise qu’un patient contaminé par la nouvelle souche a été identifié en Italie auprès de l’hôpital militaire Celio de Rome.

Cet hôpital a mis en évidence « le génome du virus SARS-CoV-2 provenant d’un sujet qui a été testé positif à la variante (du virus du Covid-19, ndlr) rencontrée ces dernières semaines en Grande Bretagne », indique le communiqué.

Le patient était rentré depuis peu de Grande-Bretagne par avion et lui et ses proches sont en isolement, selon la même source. (Avec Afp)

5- Gestion du budget du dialogue national : Famara Ibrahima Sagna a rendu le reliquat de son budget au Trésor

Le Comité de pilotage du dialogue national (CPDN) fait son bilan financier. D’après son rapport publié par Le Soleil, Famara Ibrahima Sagna et son équipe ont dépensé 94 millions 917 mille 401 F CFA.

Le reliquat des 100 millions mis à sa disposition, soit cinq millions 082 mille 599 F CFA, a été reversé au Trésor public depuis le 31 juillet 2020, date à laquelle le Comité a cessé de fonctionner. Le ministre des Finances a bien voulu, par acte administratif, accuser réception du versement du reliquat au Trésor public.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.