Le Café qui réveille l'Info

Top 5 : Les indispensables de la mi-journée

1- Emigration irrégulière : 593 jeunes sénégalais ont péri dans les eaux en 2020

L’année 2020 aura été tragique à tous points de vue. Au-delà de la pandémie qui continue avec son lot de morts et de malades, l’année qui s’achève a endeuillée des centaines de familles sénégalaises. En effet, 593 migrants sénégalais ont péri en mer, cette année, en tentant de rejoindre l’Europe à bord de pirogues, selon les chiffres de l’OIM. Soit plus du double de l’année 2019 (210 morts).
Des statistiques effarantes, rapporte L’AS qui donne l’information, puisque le nombre de morts sénégalais avoisinent la majorité des décès enregistrés dans le monde.
Le drame le plus meurtrier en 2020 est la mort de 140 migrants sénégalais après que leur bateau, qui transportait environ 200 personnes, a coulé au large des côtes sénégalaises.

2- Affaire des gadgets alcoolisés vendus aux enfants : Le principal fournisseur arrêté, la complaisance de la douane et du ministère du commerce indexée

Beaucoup de sénégalais se sont offusqués des failles qui ont permis l’entrée dans le pays des gadgets alcoolisés. Si un parent vigilant n’avait pas alerté sur les réseaux sociaux, les dégâts auraient été désastreux sur les enfants.

Ce samedi, Libération nous apprend que Khalil, le présumé fournisseur des gadgets alcoolisés, avait une vraie filière d’importation de ces produits dangereux. Selon nos confrères, il a avoué, devant les enquêteurs, avoir vendu, en un mois, tout le stock qu’il entreposait dans un magasin sis à Cambérène.
Il a confié que le produit lui a été livré par un riche commerçant basé en Guinée.Le Libanais et trois autres commerçants ont été déférés, hier, au parquet du procureur de la République.

3- Députés touchés par le Covid-19 : Diop Sy et Mamadou Lamine Diallo guéris, 3 autres députés sous traitement

La maladie du député Demba Diop dit Diop Sy avait échappé à beaucoup d’observateurs qui se sont rattrapés. L’As informe qu’il a été testé négatif à la covid-19 hier. Il est déclaré guéri du coronavirus pour la deuxième fois à l’instar de son collègue, Mamadou Lamine Diallo.
Présentement, seuls trois députés sont sous traitement. Il s’agit de Binta Mbaye Seck, Marie Sow et du député de la diaspora, Niba Sène. D’après des sources de «L’As», Elles se portent mieux.

4- L’Usine de Gaz de Forteza, à Gadiaga, en feu ! La panique s’empare la zone des Niayes, les sapeurs-pompiers n’arrivent pas à éteindre le feu

C’est une situation très inquiétante. Un puits de gaz, exploité par la compagnie Fortea, vient de prendre feu à Gadiaga. Les populations sont actuellement sur le qui-vive. Les sapeurs-pompiers n’y arrivent pas depuis 9h ce matin.

Les villageois, inquiets, sont sortis de leur demeure. Ils sont actuellement massés sur la route principale de Mboro en attendant que le feu soit maîtrisé. Le puits dégage actuellement d’énormes flammes.

Les pompiers, qui sont sur les lieux en masse, peinent cependant à venir à bout de l’incendie, renseigne la Rfm repris par Igfm. La gendarmerie aussi est sur les lieux et les experts de Pétrosen sont actuellement en route pour rejoindre l’usine.

Pour rappel, le gaz naturel du Sénégal découvert à Gadiaga est exploité par l’Américain Fortesa, depuis 2001.

5- Le coronavirus joue un autre tour : Le virus a muté en Afrique

La « variante 501.V2 » a été identifiée par des chercheurs sud-africains et signalé à l’OMS. Elle serait à l’origine de la seconde vague de contamination plus sévère avec davantage de patients plus jeunes qui développent des formes graves de la Covid-19.

L’annonce de cette nouvelle variante de Coronavirus a été faite dans un communiqué vendredi par le ministre de la santé Zwelini Mkhize. Les chercheurs qui ont fait la découverte ont séquencé des centaines d’échantillons depuis le début de la pandémie dans le pays en mars, et remarqué qu’une variante particulière domine les résultats des deux derniers mois.

L’équipe de scientifiques dirigée par le professeur Tulio de Oliveira du centre KRISP à l’université du Kwazulu-Natal, a partagé les recherches avec la communauté scientifique et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La variante 501.V2 est potentiellement responsable de l’augmentation rapide et du développement de formes graves de la maladie, avec plus de jeunes contaminés. (Source : agenceecofin)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.