Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 29 novembre 2020

1- Prémices d’une deuxième vague : Macky Sall prend les choses en main et met en place un dispositif de gestion de la pandémie

Les contaminations sont reparties en hausse« Depuis hier, le chef de l’Etat a donné des directives ferme avec le ministre de la Santé et il y a eu une réunion de groupe d’experts qui a commencé à faire un plan d’action », a annoncé  le Pr Souleymane Mboup invité de l’édition de 20 heures du journal télévisé de la Rts. « Une deuxième vague n’est pas à écarter. Il y a des raisons qui sont internationales. Le fait que cela existe déjà ailleurs. On a vu une deuxième vague ailleurs. Maintenant au plan national on a commencé à voir une augmentation de cas et il y a certains facteurs comme le suivi des cas indexes qui doit se faire avec beaucoup plus de complétudes, les passagers qui viennent avec de faux certificats. C’est un ensemble de facteurs qui fait que c’est quelque chose qu’il faut sérieusement envisager », indique-t-il.

 2 -Cheikh Oumar Hann jette un pavé dans la mare du 3ème mandat : « Du point de vue de la constitution, Macky Sall a le droit à un autre mandat, il est à son 1er mandat… 

C’est une déclaration qui va faire du bruit. Invité du Gand jury de la RFM, le ministre de l’enseignement supérieur a annoncé que Macky Sall a droit à un autre mandat. Selon Cheikh Oumar Hann, la constitution donne le droit au président de briguer « son deuxième mandat, après le premier qui a commencé en 2019. C’est comme Wade qui a été élu en 2000 et s’est présenté en 2007 et en 2012 » justifie le responsable de l’APR. « L’histoire est très récente pour être oubliée. On était là en 2012. C’était la même situation avec Abdoulaye Wade et on a dit qu’il pouvait être candidat. Il a été candidat en 2012 alors qu’il l’a été en 2000, 2007 et en 2012. Il a été élu sur la base d’une Constitution qui disait qu’il n’y a pas de limitation de mandat. En ce qui concerne la Constitution actuelle, le mandat de Macky Sall obtenu en 2012 n’est pas concerné », assure Cheikh Oumar Hann.

3- Guy Marius Sagna demande pardon aux mourides et veut rencontrer le Khalife Serigne Mountakha et Serigne Bass Abdou Khadre

« Je serais heureux de rencontrer Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre qui est le porte-parole du Khalife Général des Mourides et même rencontrer Serigne Mountakha lui-même. Nous avons un ami commun. Alla Kâne qui fut un membre du PAI. Serigne Mountakha Mbacké a beaucoup combattu pour que le Sénégal accède à l’indépendance », a assuré l’activiste de Frapp

Et pour que nul n’en ignore, il réitérera ses excuses à l’endroit du guide spirituel de  » Darou Salam Héliport  » pour ses commentaires jugés désobligeants. « Je présente mes excuses à toutes les personnes qui ont compris autrement mes propos et à ceux qui n’ont pas la même perception que moi sur cette affaire. Je leur présente mes excuses… »

4- Après la sortie virulente de son numéro 2 Déthié Fall contre Macky Sall, Idrissa Seck réunit en urgence son secrétariat national et exclut Dethié Fall

Le nouveau président du CESE et nouvel allié de Macky Sall a convoqué tous les membres du Secrétariat national de Rewmi, ainsi que les coordonnateurs départementaux du parti  en réunion ce dimanche 29 Novembre 2020, au cybercampus de Thiès. La rencontre est présidée par le Président Idrissa Seck. Furieux contre son numéro 2, Idrissa Seck a limogé Déthié Fall qui est exclu du parti Rewmi . Pour rappel, cette rencontre intervient 72 heures après la sortie virulente de Déthié Fall numéro 2 du parti Rewmi à l’assemblée nationale où il a fustigé la politique de jeunesse de Macky Sall et de son gouvernement. 72 heures aussi après le premier tête-à-tête officiel entre Idy le chef de l’Etat depuis sa prise de fonction. En effet, Macky Sall a officiellement reçu Idrissa Seck jeudi dernier. Une rencontre qui a eu lieu au Centre international de conférence Abdou Diouf, en marge de la cérémonie d’ouverture du forum numérique. 

5- Youssou Ndour boucle en beauté son « Fitey » avec un record

Youssou Ndour a bouclé en beauté ce samedi 28 novembre 2020 ses soirées «Fiitey». Il a revisité, avec son talentueux orchestre «Le Super étoile», son riche répertoire, alliant des musiques rétro et des chansons nouvelles. Au grand bonheur des mélomanes disséminés à travers le monde qui ont multiplié les messages de remerciement dans ses plateformes numériques (Youtube, Facebook, Instagram, Twitter…). Ainsi, Youssou a battu le record du nombre de vues jamais atteint dans la série des séances de « Fitey » avec un invité exceptionnel en la personne de son viel ami Oumar Pène avec qui il a fait un duo d’enfer de « Euleuk si biir »

You en a profité pour parler aux jeunes et vanté les mérites du travail, leur rappelant qu’il n’y a pas de sot métier, que le Sénégal regorge de terres arables, que l’agriculture est une bonne opportunité et que seul le travail libère. « Seul le travail, dira-t-il, permettra à notre pays de s’engager résolument sur le chemin du développement ».

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.