Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 28 novembre 2020

1- Covid-19 : Les chiffres inquiétants du jour qui annoncent une deuxième vague, l’arrêté Aly Ngouille Ndiaye jeté aux oubliettes par la population

C’est comme si l’ancien ministre de l’Intérieur anticipait sur le relâchement érigé en règle des populations qui ne respectent plus les mesures barrières comme le port obligatoire du masque. Le 19 octobre dernier, l’arrêté du ministre de l’Intérieur actait la mesure. « Est prorogé pour une durée de de trois mois l’arrêté n°11592 prescrivant le port de masque de protection dans les lieux publics et privés », pouvait-on lire dans l’acte administratif rendu public par l’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye.

Ce samedi, les chiffres de la situation épidémiologique confirme le relâchement généralisé et surtout la hausse inquiétante des cas communautaires que certains lient à la rentrée des classes. Mais pour Pr Seydi, qui s’exprimait hier à la télévision, ses services vivent ce retour de la maladie avec les lits déjà pleins à Fann.

Ce samedi, sur 1050 tests réalisés, 46 sont revenus positifs au coronavirus soit un taux de positivité de 4,38%. Il s’agit de 15 contacts suivis et 31 cas issus de la transmission communautaire répartis comme suit : Dakar Plateau (6), Fatick (3), Maristes (3), Médina (3), Mermoz (2), Almadies (1), Cité Aliou Sow (1), Cité Keur Gorgui (1), Guédiawaye (1), Gueule Tapée (1), HLM Grand Yoff (1), Keur Massar (1), Liberté 1 (1), Mbour (1), Ngor (1), Podor (1), Sacré-Coeur (1), Sicap Karack (1) et Yoff (1).
13 patients ont été testés négatifs et déclarés guéris.
6 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation. 
Aucun nouveau décès lié à la Covid-19, n’a été enregistré.
A ce jour, le Sénégal compte 16027 cas positifs dont 15582 guéris, 332 décès et 112 encore sous traitement.

2- Accusée de maltraiter Yaye Fatou Thiam, la ministre Zahra Iyane Thiam répond « je n’ai pas peur de perdre mon poste »

C’est la guerre totale entre la ministre de la Microfinance, Zahra Iyane Thiam, et Yaye Fatou Diagne, coordonnatrice national du PROMISE.
Selon Libération, Zahra a interdit l’accès à l’Hémicycle à Yaye Fatou Diagne en demandant aux gendarmes de ne pas la laisser passer, car elle n’était pas sur la liste de la délégation.
L’autre raison évoquée par le clan Zahra est le manque de places assises et le retard accusé par la coordonnatrice de PROMISE.
Cette décision de Zahra Iyane Thiam a provoqué le tollé à l’Assemblée. Les députés Abdou Mbacké Bara Doly, Aïda Mbodj, Alioune Badara Diouf ont fait injonction à la ministre de ne plus «répéter un tel acte», car personne ne sait ni l’heure ni le jour où le décret du Président peut tomber. Mais, la réplique foudroyante de Zahra Iyane ne se fait pas attendre : « je n’ai pas peur de perdre mon poste».

3- Mimi Touré se sépare des symboles de l’APR et de Macky Sall

Selon Walf Quotidien, l’ex- présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE) s’est séparée des symboles du parti présidentiel sur sa page Facebook.
L’ancien Premier ministre a remplacé sa photo de couverture avec Macky Sall par une autre photo où elle apparaît toute seule, et surtout avec un fond bleu qui contraste avec le beige-marron de l’APR.
En outre, elle a mis un slogan qui en dit long sur ses véritables intentions et ne laisse plus place au doute : «Restons engagés pour le Sénégal».

4- Macky Sall offre une voiture de luxe à Mohammed Massaly du Pds et récolte une rébellion de militants de l’APR qui font scission

A l’origine du problème, une voiture BMW X5 que lui aurait offerte le chef de l’Etat, Macky Sall. En effet, ce mercredi, lors d’une discussion avec le responsable apériste de Madina Ndiathbé, Thiaye Diaby a lâché une bombe. « Je n’en reviens toujours pas lorsque j’ai entendu Massaly dire que c’est Macky Sall qui lui a offert une voiture de luxe de marque BMW X5 », dit-il amer, renseigne l’As repris par Senego. Le jeune responsable de l’Apr est d’autant plus amer que deux de ses véhicules personnels ont pris feu dans le Fouta alors qu’il défendait le locataire du Palais sans avoir bénéficié de ce traitement de faveur. Thiaye Diaby n’a pas cherché de midi à quatorze heures, il a tout de suite rassemblé des mécontents de l’APR, avec qui il a créé une rébellion au sein du parti, pour combattre toutes les tares de cette formation politique et mettre un terme à la promotion des transhumants.

5- « J’ai mal » ; les derniers mots de Maradona

Après son opération de la tête, Diego Maradona se trouvait chez lui, accompagné de son neveu, Johnny Esposito, et d’une infirmière pour surveiller son rétablissement. Selon The Sun, Maradona a pris son petit-déjeuner mercredi matin en paraissant «pâle et se plaignant d’avoir froid». Puis, il a dit à son neveu qu’il allait se coucher car il ne se sentait pas trop bien. «Me siento mal», a-t-il indiqué en espagnol, ce qui signifiait «Je me sens mal», relate pour sa part la chaîne de télévision argentine TN. Ce fut les derniers mots prononcés par la star argentine.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.