Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 22 novembre 2020

1- Boubacar Camara invité du Grand Jury : « Il ya une nouvelle opposition qui se dessine avec Sonko, Thierno Alassane Sall et nous, j’ai décliné l’offre de Macky Sall parce que nous avons des visions différentes.

Suspecté de connivence avec le régime de Macky Sall, Boubacar Camara, leader de Ndiengou Tabakh, se veut clair : il  ne rejoindra pas Macky Sall parce qu’ils ne partagent pas la même  vision pour développer le Sénégal et que lors de leur audience, ils ne se sont pas entendus. Sur l’entrisme du leader de Rewmi, Idrissa Seck, Boubacar Camara croit que ça ne servira à rien et « tant que le pouvoir ne change pas de cap, malgré son Pap2 accéléré, il ne se passera rien pour les sénégalais »

2- Emigration irrégulière : La ministre espagnole des affaires étrangères à Dakar pour pousser les autorités sénégalaises à trouver une solution

 Alors que des jeunes prennent des pirogues pour tenter de rallier l’Espagne et que les morts ne se comptent plus, Arancha Gonzalez Laya débarque à Dakar pour mettre la pression sur les autorités sénégalaises. En effet, la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération est arrivée au Sénégal dans la soirée de ce samedi. Elle aura un tête-à-tête avec son homologue Aïssata Tall Sall, ce dimanche, avant la signature d’une « convention sur la sécurité sociale » dont le contenu n’a pas été précisé, si l’on en croit Libération.

3- Célébration de la journée de la pêche hier : « Ce qui va détruire la pêche ne viendra pas de moi », rassure le ministre Alioune Ndoye

Le ministre de la pêche  a invité les acteurs de la pêche à s’unir pour faire émerger leur secteur.  Pour Alioune Ndoye, chacun en ce qui le concerne, doit jouer son rôle. « C’est à nous acteurs de développer le secteur de la pêche.  Ce qui va le détruire ne viendra pas de moi. Et ce n’est pas mon souhait. Ce n’est pas facile de changer les habitudes. Mais nous avons avec nous des professionnels animés par le désir de bien faire », a déclaré le ministre des Pêches.

4- Pénurie d’eau inédite à Dakar : Pour Alioune Tine « Dakar n’a jamais connu une pénurie de cette ampleur, c’est une catastrophe… »

Le militant des droits de l’homme n’en peut plus de l’interminable pénurie d’eau qui affecte une bonne partie des quartiers de la capitale depuis plus d’un mois. Alioune Tine s’est fendu un coup de gueule sur les réseaux sociaux pour dénoncer le manque d’eau et la galère que vivent les populations. Pour l’ancien patron de la Raddho, « Suez est une véritable catastrophe nationale, on a jamais connu à Dakar, une pénurie d’eau de cette ampleur, alors que Dakar est une ville d’eau (inondations, waxxi naan). Si Suez ne peut trouver une solution, il faut tenter autre chose car les ménages sont très fatigués », s’insurge Alioune Tine.

5- Tournoi UFOA : Le Mali remet en cause les tests Covid du Sénégal, refuse le confinement  et saisit la CAF

Décimée par le Covid-19 avec 15 membres positifs, l’équipe malienne se sent flouée. Les dirigeants de la sélection des Aiglons ont écrit à la Confédération africaine de football (CAF) pour avoir la possibilité de sélectionner d’autres joueurs. Toutefois, la délégation malienne priée de se mettre en isolement a refusé de se plier à la décision. Les Maliens veulent se rendre au stade malgré les tests positifs et pour ne rien arranger, ils ont demandé à être testés de nouveau car doutant de la fiabilité des tests effectués par les services sanitaires du Sénégal.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.