Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 24 octobre 2020

1 – Barça walla Barsakh : 560 candidats à l’émigration interceptés au Sénégal en un mois

Dans le cadre de l’opération Frontex, la marine nationale a intercepté deux pirogues de migrants clandestins, hier, avec à bord plus de 160 migrants clandestins, selon la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

La Division nationale de lutte contre le trafic des migrants a intercepté une pirogue qui devait convoyer, depuis Bargny, 72 candidats au voyage, avant hier. Ce qui fait un total de plus de 560 candidats au voyage  interceptés en l’espace d’un mois.

2 – Le procureur requiert 2 ans de prison ferme contre les 26 jeunes homosexuels arrêtés la semaine dernière

 Si le juge suit le réquisitoire du parquet, les jeunes, dont la plupart sont des mineurs, purgeront 2 ans de détention. En effet, le ministère public a demandé, ce vendredi, deux ans de prison ferme contre tous les mis en cause dans l’affaire dite de mariage entre homosexuels. Le tribunal des flagrants délits de Dakar rendra son délibéré le 6 novembre prochain.

3 – Situation inédite en Casamance : 6000 citoyens sénégalais changent de nationalité en faveur de la Guinée Bissau

 Parmi les 8 000 réfugiés de la région naturelle de la Casamance en Guinée Bissau, pays frontalier avec cette partie du Sénégal, 6.000 d’entre eux ont choisi la nationalité Bissau guinéenne. C’est le rapport du Haut-commissariat des réfugiés (HCR) remis hier aux autorités guinéennes qui le dit. Les trois décennies de « ni paix, ni guerre » dans la Casamance minées par une rébellion indépendantiste, ont fait fuir des milliers de populations vers les pays limitrophes, notamment la Gambie et la Guinée Bissau. Ces réfugiés  ont tout laissé derrière eux pour sauver leur vie au lieu d’être la cible, soit des militaires Sénégalais, ou des rebelles du MFDC, rapporte l’Asnews.

4 – Propos attribués à Ngoné Ndour : La Sodav porte plainte contre le journal Lii, Babacar Dionne le dirpub confirme ses infos et dit attendre la plainte annoncée

Les membres du conseil d’administration de la Sodav ont annoncé, ce vendredi, le dépôt d’une plainte pour diffamation contre le journal Lii. S’exprimant lors d’un point de presse, Malal Tall dit « Fou Malade » a justifié la plainte contre le journal par les propos prêtés à la PCA Ngoné Ndour et au directeur Aly. Interpellé par la RFM, le directeur de publication de Lii, Babacar Dionne, a confirmé les informations publiées par son journal et se dit prêt à faire face à la plainte de la Sodav. Pour rappel, Lii avait attribué à Ngoné Ndour les propos selon lesquels, « Macky Sall auditait la Sodav parce qu’il a un différend avec Youssou Ndour »

5 – Le président de la République, Macky Sall nomme un nouveau chef d’Etat-major particulier

Le général de division aérienne, Joseph Mamadou Diop vient d’être nommé par le Chef de l’Etat Macky Sall pour  remplacer le vice-amiral Cheikh Bara Cissoko qui occupait ce poste. En effet, l’ancien aide de camp du président Abdoulaye Wade sera admis dans la deuxième section des cadres de l’Etat-major général (réserve), c’est-à-dire à la retraite.


6 – Actu internationale

  • Guinée : Le FNDC décrète une « Manifestation générale et illimitée dès ce lundi 26 octobre », après la proclamation de résultats donnant Condé vainqueur au 1er tour

    En effet, selon l’Agence France Presse, le président sortant a obtenu 2,4 millions de voix sur 3,9 millions représentant 37 sur 38 circonscriptions électorales. La Ceni va proclamer les résultats définitifs  ce samedi à 11h. Ce qui risque d’envenimer la situation en Guinée où les partisans de Dalein Diallo parlent de 27 jeunes tués.
  • La Côte d’Ivoire est en deuil avec le décès de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration et du territoire. L’homme a tiré sa révérence cet après-midi. Le Premier Ministre a donné la triste nouvelle. « Nous avons le regret de vous annoncer le décès soudain du ministre Sidiki Diakité cet après-midi », a déclaré Hamed Bakayoko, sous le choc au constat. A noter que défunt il était chargé d’organiser les élections notamment la prochaine présidentielle.

7 – Actu sport

  • Eliminatoires CAN 2022 : La Guinée Bissau attend le Sénégal de pied ferme :

    Baciro Candé sélectionneur des bissau-guinéens est formel : «Je ne sais pas si cela reste toujours avantageux pour le Sénégal. Mais, je voudrais que vous compreniez que ce n’est pas les mêmes équipes, encore moins les mêmes hommes. Les mentalités ont changé entre temps, et comme je le dis, ce sera une question de fierté nationale, parce que nous avons aussi à cœur de titiller le Sénégal qui reste une grande nation de football. C’est un challenge pour nous de les défier, mais aussi d’aller les chercher. La Guinée-Bissau monte de plus en plus et essaye de jouer sa partition dans le gotha du football africain. Je pense que nos derniers résultats plaident largement en notre faveur», a-t-il confié au journal Record.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.