Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 25 septembre 2020

1 – Mamadou Ndiaye nommé directeur du Cesti

La prestigieuse école de formation des journalistes a un nouveau directeur. Mamadou Ndiaye, jusqu’ici directeur des études, a été élu ce jeudi avec 19 voix contre 18 pour sa rivale Cousson Traoré, candidate sortante. Il y a eu trois bulletins nuls. Mamadou Ndiaye connu pour sa passion du numérique, va certainement faire passer un nouveau cap à cette vieille école  qui a formé des générations de journalistes africains.

2 – Interdite de célébration de Magal à Ngabou, Sokhna Aida Diallo demande à ses disciples de « ne piper mot »

La veuve de Cheikh Béthio Thioune a réagi après les interdictions du khalife Serigne Mountakha transmises hier par Serigne Modou Lo Ngabou. Sokhna Aïda Diallo, dans un enregistrement sonore qui a apparemment fuité,  demande à ses disciples de ne « piper mot ».  Et  « que tout le monde se garde de parler. Ne dites absolument rien ! »
Sokhna Aida a édicté à ses partisans de se limiter à la lecture des Khassidas et plus particulièrement de celui que Serigne Touba a baptisé  » Wa Qaana Haqan ».

3 – Ses installations ravagées par un incendie : Les professionnels de la santé lancent un SOS au ministre de la santé pour sauver la société pharmaceutique Sodapharm

« La Sodapharm un grossiste, qui dans sa gestion de la relation client et un côté très humain, a subi un désastre avec un incendie qui a ruiné son stock qu’on peut  évaluer à coût de milliards.
Cette situation analysée nous permettra d’oser penser à une perturbation du système de distribution pharmaceutique au Sénégal.

J’appelle le président de la république à travers le ministre de la santé pour un soutien de cette entreprise qui emploie des centaines de personnes et qui a une chaine d’approvisionnement implantée dans tout le pays au bénéfice des populations les plus lointaines.

Donner à cette entreprise des locaux gratuitement pendant un an, facilitez leur approvisionnement même si c’est une entreprise privée sa place dans la chaine de valeurs sanitaire mérite de telles actions.
Je demande à mes consœurs et confrères un soutien sans faille ne la laissons pas seule soutenons la car en un moment elle nous a soutenu »
Dr Abdou Kader Dione.

4 – Orages et pluies diluviennes tombées hier : 5 personnes perdent la vie

Un père de famille et son fils ont été tués par la foudre alors qu’ils étaient en plein sommeil dans leur chambre. Ils sont morts calcinés. Le drame s’est produit à Samba Ndiaye, un village situé dans l’arrondissement de Fongolemy, dans la région de Kédougou, au sud-est du pays. Un autre drame est survenu à Passy, une localité du Sénégal, située dans le Sine-Saloum, où deux personnes, un jeune homme et une dame de 40 ans, ont été tuées par les fortes pluies. A Mbacké, une ville du centre-ouest du Sénégal, un vieil homme a perdu la vie après les pluies. Âgé de 70 ans, il est décédé des suites à l’effondrement d’un mur d’une maison en banco, selon Pressafrik.

5 – Deux personnes ont été blessées à l’arme blanche à Paris, ce vendredi 25 septembre, près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo. Deux suspects ont été interpellés et le parquet antiterroriste a été saisi de l’affaire

La vie des deux victimes de l’attaque à l’arme blanche perpétrée ce vendredi à proximité de l’ancien siège parisien de Charlie Hebdo « n’est pas en danger », a assuré le Premier ministre Jean Castex lors d’un déplacement sur les lieux. Dans l’heure qui avait suivi l’attaque, la préfecture de police de Paris avait déclaré que les deux blessés se trouvaient en « urgence absolue ».Un suspect, qualifié de « principal » par le procureur de Paris, a été interpellé, peu de temps après les faits, à proximité de la place de la Bastille. Un autre se trouve également en garde à vue.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.