Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 24 septembre 2020

1 – Le Sénégal victime d’une attaque cybercriminelle venue du Cameroun : 572 cartes de clients  de la BHS dupliquées, retraits frauduleux de 20,776 millions de Fcfa à travers 117 opérations

Les cybercriminels se sont attaqués aux Guichets automatiques bancaires (Gab) de la Banque de l’habitat du Sénégal (BHS) située au rond-point Jet d’eau, à la Sicap et sur l’Avenue Léopold Sédar Senghor. Ils ont réussi à dupliquer 572 cartes de clients avant de retirer un montant global de 20,776 millions de F cfa à travers 117 opérations.
Libération, qui donne l’information dans son édition de ce jour, informe que le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire contre X pour accès et maintien frauduleux, interception de données informatiques, détention de dispositif de cybercriminalité, falsification de cartes bancaires ou données de cartes bancaires. Cette affaire appelée attaque par skimming, consiste à installer physiquement sur un Guichet automatique bancaire (Gab) un dispositif électronique de capture de données contenues dans les pistes des cartes introduites avant de les copier sur d’autres cartes.
Selon le journal, l’affaire a été signalée lorsqu’un client de la BHS voulait effectuer un retrait et n’est pas parvenu à le faire parce que son plafond journalier était dépassé. Intrigué parce que n’ayant pas fait de transaction, il a aussitôt saisi la Banque pour se plaindre.
Après vérification, la banque a constaté que des retraits ont été enregistrés sur le compte du client depuis Douala, au Cameroun. Après ce cas, d’autres clients ayant subi la même tracasserie se sont signalés.
Le visionnage des enregistrements de la vidéosurveillance du Gab du Jet d’eau a permis de voir trois personnes de nationalité étrangère en train de procéder à la pose du dispositif de fraude. La BHS a immédiatement porté plainte. Une enquête est ouverte.

2 – Utilisation du Covid Organics Malgache dans le traitement des malades : Le Sénégal dit niet

Le Covid Organics, du nom de cette boisson à base d’Artemesia venue de Madagascar, ne sera pas admis dans le protocole de soins des patients atteints de coronavirus au Sénégal informe L’Observateur. Le Professeur Moussa Seydi, qui en a fait l’annonce, révèle plusieurs obstacles avec le traitement de l’Artemesia.

Après analyse des études phases intra-cliniques, les résultats ont décelé des effets anti-inflammatoires et une toxicité de 62% dans l’Artemesia. Pis, il est difficile, selon les scientifiques sénégalais, de connaître de manière précise les différentes molécules qui composent la substance. Il est également remarqué l’absence de métaux lourds et de chloroquine dans ce remède malgache.

3 – Inondations : Macky Sall demande le maintien des dispositifs de pompage dans les quartiers 

Hier en conseil des ministres, le Chef de l’Etat a demandé à Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur, de maintenir les dispositifs de secours et de pompage opérationnels, sur le terrain « par la mise en service intensive d’équipements supplémentaires, de très grande capacité » 

4 – Couverture médiatique du Magal de Touba : L’évènement sera entièrement produit par les organisateurs, les radios et les télés recevront un signal audio et image via une plateforme

« Toutes les activités du programme qui habituellement rassemblaient du monde, seront organisées sous format virtuel à savoir le colloque international et les conférences. La cérémonie officielle quant à elle, est annulée pour cette année », a révélé la commission presse du comité d’organisation, citée par Moustapha Mbaye de Dakaractu Touba.

« Un signal audio et visuel sera mis à la disposition de toute la presse pour une couverture à distance de l’événement (le lien sera disponible au niveau de la plateforme d’accréditation www.pressemagaltouba.com)’’
Celui-ci, dans sa volonté d’accompagner et d’orienter la presse nationale et internationale pour une bonne couverture de cet événement d’envergure internationale, dit avoir porté son choix sur le respect de la distanciation. Et compte « sur la compréhension et la collaboration de la presse pour un Magal avec zéro cas Covid-19. Mais, surtout attache du prix au respect strict des mesures barrières ».

5 – Hébergement des cas contacts dans les hôtels : le ministère de la santé a payé 4 milliards sur les 8  qu’il doit aux hôteliers

C’est Mamadou Racine Sy, président de la Fédération des Organisations Patronales de l’industrie Touristique et Hôtelière du Sénégal (Fopits), qui a fait l’annonce : « Effectivement, je peux confirmer que 4 milliards FCFA ont été payés aux réceptifs hôteliers et qu’il reste 3,700 milliards FCFA à payer et qui ont été transmis au ministère de l’économie et des finances pour règlement. Nous avons été reçu la semaine dernière successivement par le ministre des finances, Abdoulaye Daouda Diallo qui nous a prêté une oreille attentive puis reçu également le même jour par le ministre Abdoulaye Diouf Sarr qui a aussi été  d’une totale transparence par rapport à ce problème », a confirmé Racine Sy patron du King Fadh Palace.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.