Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 11 Juillet 2020

1 – Macky Sall effectue un périple ce week-end : Le Chef de l’Etat, sorti  de quarantaine jeudi dernier, va se rendre à Tivaouane, Thienaba et à Abidjan. Ce sera pour présenter ses condoléances à la communauté Tidiane, après la disparition de Serigne Pape Malick Sy porte-parole du Khalife Général Serigne Babacar Sy Mansour le 25 juin dernier. Après Tivaouane, le Chef de l’Etat se rendra à Thiénaba, après le rappel à Dieu du Khalife Ahmed Tidiane Seck le 26 juin dernier. Macky Sall est aussi attendu à Abidjan mardi prochain, pour présenter les condoléances de la nation à son homologue ivoirien Alassane Ouattara qui a perdu son perdu son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly le 8 juillet.

2 – Serigne Moustapha Sy à Tivaouane ce samedi : C’est certainement l’évènement religieux du week end. Silencieux depuis quelques temps, le responsable morale des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy a fait sa première déclaration publique depuis la disparition de Serigne Pape Malick Sy. Selon le marabout, le fetichisme est la principale cause des décès de grandes autorités dans ce pays « Beaucoup de grosses pointures ont quitté ce bas-monde. Le pays va vers une destinée qui effraie tout le monde et je n’ose pas dire ce que DIEU m’a montré. Les populations sont fatiguées, je reçois trop de lettres. Même un directeur d’hôpital m’a saisi pour m’exposer les problèmes et débordements de leurs structures», a révélé Serigne Moustapha Sy.

3 – Intifada ce matin au marché HLM : Une situation qui ne vient pas arranger la lutte contre le coronavirus. Les jeunes commerçants se sont affrontés aux agents de la mairie des HLM créant une situation de chaos inacceptable dans ce contexte de pandémie.  La mairie qui n’a plus de recettes depuis mardi dernier à cause de la pandémie de la Covid-19, est décidée à rentrer dans ses fonds, après le la réunion du Conseil municipal.
Cependant, il avait été retenu qu’il n’y aurait pas de foire cette année à cause du coronavirus, mais les commerçants ne l’entendent pas de cette oreille. Ils n’acceptent pas de ne pas pouvoir exercer et de payer des patentes qui n’ont pas leur raison d’être. Alors qu’ils s’affairaient à placer leurs étals, les agents ont tout enlevé, entraînant une bagarre indescriptible. La police, appelée à la rescousse, a usé de bombes lacrymogènes pour disperser tout le monde, informent nos confrères de Leral.

4 – Covid-19 / Situation du jour : Le record des cas communautaires battu,  record du taux de positivité et 0 décès enregistré ce samedi. Le directeur de la Prévention Mamadou Ndiaye a présenté le point du jour avec trois informations de taille. Le nombre de cas communautaires a explosé et on a enregistré 0 décès hier.  Sur les 790 tests réalisés, 132 sont revenus positifs avec 91 cas contacts et 41 cas communautaires, soit un taux de positivité de 16,71%. Les cas du jour sont répartis dans les districts de Dakar-Ouest (19), Dakar-Centre (19), Dakar-Sud (20), Dakar-Nord (15), Touba (1), Guédiawaye (8), Mbao (7), Thiès (7), Rufisque (6), Keur Massar (6), Pikine (3), Sangalkam (7), Ziguinchor (2), Diamniadio (2), Kaolack (3), Mbacké (2), Khombole (4) et Richard-Toll (1). 

Les 41 cas communautaires du jour ont touché les zones suivantes : Guédiawaye (4), Gand-Yoff (4), Keur Massar (3), Mbao (3), Parcelles Assainies (3), Liberté 4 (2), Ouakam (2), Rufisque (2), Thiès (2), Cité CPI (1), Diamniadio (1), Dieuppeul (1), Front de Terre (1), Gibraltar (1), Kaolack (1), Khombole (1), Liberté 6 (1), Mamelles (1), Nord-Foire (1), Ouagou-Niayes (1), Patte d’Oie (1), Pikine (1), Richard Toll (1), Scat Urbam (1) et Touba (1).

5 – Le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp)  révèle que l’armée française construit une nouvelle base au Sénégal.

 Les amis de Guy Marius Sagna ne sont pas prêts de lâcher la France. Dans une note rendue publique, le Frapp informe avoir « reçu récemment  l’information selon laquelle l’armée française vient de terminer la construction sa base militaire aérienne (aérogare) au niveau de l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar. Le FRAPP sait que l’armée française était déjà présente à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. Mais avec le déménagement à Diass à l’AIBD, le président de la république a permis à la France de construire sa propre aérogare au cœur de l’aéroport des Sénégalais. »

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.