Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 29 Juin 2020

1 – Confessions du ministre Amadou Ba : Invité spécial de la TFM, dans un format inédit, le ministre des affaires étrangères en a profité pour pour répondre aux accusations portées contre lui  sur ses ambitions politiques et son agenda caché. « Macky Sall a fait tellement pour moi, que ça ne me traverse jamais l’esprit de poser un acte de défiance ou de trahison envers lui. En 2012, je ne l’ai pas soutenu parce que j’étais un fonctionnaire à qui le Président a fait confiance pour me nommer dans son gouvernement, à ma grande surprise. A propos des accusations comme soutien de Sonko, vraiment je ne suis pas fou pour faire une chose pareille et les gens qui m’accusent de trahison ou d’avoir un agenda personnel sont incapables de fournir la moindre preuve », a confié Amadou Ba à Pape Ngagne Ndiaye et Abdoulaye Cissé.

2 – Dakar franchit allègrement la barre des 5000 malades, ce lundi : Au moment où le soleil se lève, ce lundi, la capitale et sa périphérie comptent  4.986 de cas positifs au coronavirus et avec les chiffres qui seront communiqués tout à l’heure, Dakar dépassera la barre des 5000 cas. Hier, les 4986 malades étaient répertoriés dans les districts sanitaires de Dakar-Ouest (992 cas), Dakar-Centre (909), Dakar-Nord (871) et Dakar-Sud (863). Ensuite, viennent les districts de la banlieue de : Guédiawaye avec (310 cas), Mbao (247), Rufisque (179), Pikine (149), Keur Massar (149), Sangalkam (124), Yeumbeul (111) et Diamniadio (82). Malgré cette situation plus que préoccupante, il n’ya pas de sursaut décisif pour circonscrire la pandémie à Dakar.

3 – Relâchement des sénégalais vis-à-vis de la pandémie : Abdoul Aziz Kébé «Il y a un relâchement extraordinaire des Sénégalais. C’est comme s’ils défiaient Dieu ». Le patron de la Délégation générale au pèlerinage à la Mecque craint notamment que le non-respect généralisé des consignes données par la santé publique (distanciation physique, lavage des mains, port du masque…) n’entraîne le pire qu’il sera presque impossible d’éviter.  «Quand on voit le non-respect des mesures barrières, notre façon de vivre, je suis inquiet. Il y a un relâchement extraordinaire des Sénégalais. C’est comme s’ils défiaient Dieu. C’est comme si les sénégalais font preuve d’héroïsme. Ils n’ont pas peur du risque», constate-t-il, inquiet. Invité à l’émission du Grand Jury de la RFM, de ce dimanche, il assimile les récalcitrants à des animaux de bétail, faisant référence à quelques versets du Saint Coran. «Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants, ils sont comme les animaux de bétail», a martelé Aziz Kébé repris par Seneweb. Le monde a franchi, ce week end, la barre de 10 millions de malades du coronavirus.

4 – Augustin Senghor et le conseil municipal de Gorée prennent une décision saluée unanimement : La mairie de Gorée a adopté à l’unanimité le changement de nom de la place de l’Europe qui devient ainsi la Place de la liberté et de la dignité humaine. Cette décision a été prise lors du conseil municipal tenu ce samedi 27 Juin. Elle intervient dans un contexte marqué par une vague de solidarité envers Georges Floyd assassiné aux USA, pour dénoncer les violences raciales.

5 – Seydou  Guèye « tous les baux situés sur la Corniche seront retirés » : Le gouvernement a engagé des procédures pour le retrait des baux au niveau du littoral de la Corniche de Dakar. « La finalité est de restituer toutes les emprises à l’Etat », selon le ministre conseiller de la Communication à la présidence de la République, Seydou Guèye. Cette position a été exprimée, ce dimanche à l’émission ’’Objection’’, à Sud fm reprise par Emedia.  Pour Seydou Guèye, ceux qui les accusent de bradage foncier, surtout au niveau du littoral, ont tort. Parce que, a-t-il indiqué, ceux qui ont acquis des terres sur la Corniche de Dakar l’ont eu bien avant l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir. « On se rend compte que l’essentiel des baux qui ont donné des droits aux projets qui sont érigés ont été signés bien avant 2012. Pour l’essentiel, ce sont les autorités de la ville de Dakar qui avaient donné les autorisations », a-t-il rappelé.

6 – Décrispation – Les médecins doctorants remettent la blouse après un mouvement d’humeur : Les grèves ont annoncé la fin de leur mouvement, hier, à travers une note publique. Ainsi, le collectif informe avoir «  été reçu par la Directrice générale des établissements de santé, en présence d’autres autorités. Suite à cette rencontre, des solutions ont été apportées à l’ensemble de leurs points de revendication, entre autres, la reconnaissance, par le ministère de tutelle, de la présence de ces médecins-doctorants dans les CTE, la garantie des prestations médicales effectuées au cours de leurs exercices, et la couverture médicale et juridique par les structures hospitalières concernées, la délivrance d’une attestation à la fin de la pandémie, et le reversement d’une somme en compensation des arriérés revendiqués par le collectif. »

7 – Oumar Faye de « Leral askan wi » à la Section de Recherches : Le tonitruant coordonnateur du Mouvement « Leral Askan wi », fera face aux gendarmes de la brigade de recherches ce lundi. Convoqué à 10h, dont l’objet n’est pas encore connu, Oumar Faye sera certainement interrogé sur ses dernières accusations contre le gouvernement portant sur la qualité du riz distribué aux populations dans le cadre du Plan de contingence de la pandémie Covid-19. Oumar Faye avait publié une vidéo, la semaine dernière, avec des sacs de  riz dont il dénonça.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.