Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 13 Juin 2020

1 – Wade absorbé par ses mémoires : L’information est donnée par nos confrères de l’AS, l’ancien Président de la république Maitre Abdoulaye Wade est en train d’écrire ses mémoires. Selon l’AS, Wade est pris à temps plein par la rédaction de ses mémoires qui, sont très attendus.

2 – Les jeunes refusent de quitter les plages : C’était l’intifada, hier, sur le littoral de Guediawaye entre les jeunes et les forces de l’ordre. Instruits par les autorités locales de faire respecter les interdictions de rassemblements sur la plage, les policiers ont voulu évacuer les lieux et ils ont fait face au refus des jeunes qui, profitant de la canicule, voulaient profiter de l’air frais de la mer.

3 – Le commissaire Mame Seydou Ndour de la Police des frontières alerte sur les risques hors Covid qui menacent notre pays : En tournée au Sud, commissaire Ndour a attiré l’attention sur les menaces comme le terrorisme. « Nous avons demandé à nos hommes de faire preuve de vigilance. Il est vrai que nous sommes dans un contexte de COVID 19 qui a tendance à ravir la vedette à toutes les autres menaces. Il faut savoir que les menaces traditionnelles telles que le terrorisme, la criminalité transnationale sont toujours là. Nous avons tous vu que pendant cette période de pandémie que des terroristes ont perpétré des attaques dans des voisins. Le Sénégal n’est pas à l’abri. Nous avons rappelé nos troupes le contexte dans lequel nous sommes. Notre rôle général est de faire preuve de professionnalisme, mais également de prendre en compte toutes les menaces y compris bien sûr la menace sanitaire », a ajouté  le Commissaire divisionnaire de police Mame Seydou Ndour. Plus que jamais convaincu que le dispositif mis en place par ses hommes à Cap-Skirring et un peu partout dans la région, va aussi renforcer le contrôle sanitaire sur les frontières  pour neutraliser les nombreux points  de  passages clandestins avec la Gambie et la Guinée Bissau.

4 – Les Saint-louisiens demandent le déboulonnage de Faidherbe : l’historien Cheikh Diakité, «garder cette statue est une honte pour le Sénégal». «Faidherbe était un acteur de toutes les exactions subies par les Sénégalais. On ne devrait même pas être là à discuter ; on doit la retirer», peste-t-il. Une position partagée par Mame Latyr Fall, Coordonnateur du Forum civil à Saint-Louis. «Il est temps qu’on change les symboles qu’on lègue à la postérité. On doit donner aux générations futures de bonnes références», estime-t-il. Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, une pétition est lancée pour rebaptiser le pont Faidherbe Pont Alioune Badara Diagne « Golbert », du nom du défunt artiste, journaliste et homme de culture décédé le 3 avril 2020. 

5 – Age de la retraite, ce qui change : Macky Sall a promulgué, avant-hier, la loi n°2020-15 modifiant l’article L.69 n° 97-17 du 1er décembre 1997 qui introduit des changements sur la fixation de l’âge de la retraite. Deux dérogations sont à noter. La première est relative à la « possibilité pour les parties (employeur, employé) de poursuivre les relations de travail au-delà 60 ans, sans pouvoir excéder 65 ans ». D’après le ministère du travail, il s’agit « d’une faculté et non une obligation pour les parties de s’accorder sur un âge de départ à la retraite. Cette possibilité de prolonger les relations de travail, mutatis mutandis, existait dans l’ancien article L69 du code du travail ». La seconde dérogation concerne, « la prérogative, pour le président de la République, de déterminer par décret, après avis du conseil consultatif national du travail et de la sécurité sociale, des emplois ou professions pouvant aller à la retraite au-delà de 60 ans sans pouvoir dépasser l’âge de 65 ans du travailleur. Une fois ledit décret pris, le départ à la retraite à l’âge prévu par le décret est une obligation pour l’employeur et un droit pour le travailleur ».

6 – Sadio Mané réagit et publie un message contre le racisme : L’international sénégalais de Liverpool a posté hier ce message.  « Nous, les Joueurs, sommes solidaires avec l’objectif singulier d’éradiquer les préjugés raciaux partout où ils existent, de créer une société mondiale d’inclusion, de respect et d’égalité des chances pour tous, indépendamment de leur couleur ou de leur croyance. Ce symbole est un signe d’unité de tous les joueurs, de tout le personnel, de tous les clubs, de tous les officiels de match et de la Premier League ».

7 – Les travailleurs de la justice vont manifester vendredi prochain : Le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTTUST)  le secrétaire général, El Hadj Aya Boun Malick Diop, et ses collègues,  ont annoncé une marche le 19 juin prochain pour, disent-ils, réclamer de meilleures conditions de travail. « Le ministre de la Justice Malick Sall, depuis sa prise de service, le 16 avril 2019, n’accorde aucune attention sérieuse à la mise en œuvre et à l’effectivité des réformes entreprises par le gouvernement en réponses aux revendications du Syndicat des travailleurs de la justice », ont-ils déclaré, face à la presse. Ils quitteront la place de la Nation (ex-Obélisque) et marcheront jusqu’à la RTS.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.