Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 3 Juin 2020

1 – Situation détaillée par district et zones


2 – D’autres enseignants testés positifs à travers le pays : Après la région de Ziguinchor, d’autres départements du pays sont apparus dans le point de situation fait aujourd’hui par le ministère de la santé. Ainsi, un enseignant venant de Dakar a été testé positif à Darou Mousty  donnant le premier cas au département de Kebemer, un autre a été aussi détecté à Coky avec 90 cas contacts. Dans le Kaffrine, un enseignant est détecté à Mbirkilane, et dans la région de Fatick, un autre un enseignant est décédé à Foundiougne et des prélèvements ont été effectués sur lui pour déterminer les causes du décès. Le cas du jour localisé à Dioffior est aussi un enseignant revenu au village.

3 – Le trafic aérien reprend bientôt, selon le ministre Alioune Sarr : Dans les prochaines semaines, un travail sera fait sur les lignes intérieures pour que justement le trafic intérieur puisse être redynamisé », a révélé le ministre Alioune Sarr dans le journal Le Quotidien. Il ajoute que la réouverture des aéroports se fera avec de nouvelles dispositions. Il faudra respecter les schémas de distanciation physique, le service de bord au niveau des avions sera modifié, a soutenu Sarr. Idem pour la restauration et l’embarcation. Bref, il y a tout un dispositif qui sera déployé autour de l’aéroport et à l’intérieur des avions.

4 – Le Sénégal audité par le FMI : Le journal L’As de ce mercredi a appris, de sources sûres, que le FMI a entamé depuis hier la revue annuelle des programmes économiques et financiers du Sénégal, en appui à l’Instrument de coordination des politiques économiques (ICPE). L’année 2019 ayant été concluante, l’institution de Bretton Woods veut mesurer les progrès de l’économie nationale au cours de l’année en cours, mais aussi ses insuffisances en rapport avec la covid-19. Une revue qui permettrait aux services d’Abdoulaye Daouda Diallo de faire l’état des lieux et se donner une idée exacte de l’après pandémie. La mission qui se tient en visioconférence se termine le 15 juin prochain.

5 – Dr Mamadou Ndiaye directeur de la Prévention répond au Dr Babacar Niang de SUMA qui accuse le ministère de la santé de donner de faux chiffres sur la pandémie : Interrogé par nos confrères d’I-radio, Dr Ndiaye se veut clair.  « Je pense que ceux qui avancent les chiffres n’ont qu’à dire quels chiffres ils ont avancés, et sur quelle base ? Nous savons que nous travaillons depuis et que nous publions de manière quotidienne ce que nous avons. Par rapport aux projections, s’il y a des gens qui ont projeté également, ils les assument. En ce qui nous concerne, ce qui est important pour nous, c’est que nous suivons pratiquement l’évolution de l’épidémie sur le Sénégal. Nous savons aujourd’hui que l’ensemble des régions sont atteintes. Pratiquement près de 40 districts sont atteints et que parmi ces districts également, il n’y a qu’au niveau du département de Dakar seulement où 80 % des cas sont concentrés. Voilà un certain nombre de projections qu’il faut faire et il faut savoir également que dans ce cas, il faudra accentuer la lutte sur toutes les régions du Sénégal, mais se concentrer aujourd’hui sur le département de Dakar qui, à lui seul, concentre l’essentiel des cas», indique Dr Ndiaye.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.