Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 3 Juin 2020

1 – Actes de rébellion contre l’état d’urgence et le couvre-feu : Touba, Thiès, Tamba en feu : À Touba, les manifestants saccagent tout sur leur passage. Ils ont brulé une ambulance, malmené des malades, mis à sac des édicules et la station régionale de RFM, l’agence de la Senelec et la Poste de Touba. Excédé, le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké a demandé, à travers une déclaration publique, aux jeunes d’arrêter les manifestations immédiatement. Comme à Touba, les populations ont violemment manifesté à Tivaouane où un commandant de gendarmerie a été blessé, Thiès, Ndiassane et à Tamba pour réclamer la fin de l’état d’urgence et la reprise des transports interurbains.

2 – Covid-19 : Le Sénégal enregistre deux décès supplémentaires, un autre dignitaire touché, la situation de Dakar échappe au contrôle des autorités : La liste macabre s’allonge avec les deux nouveaux décès enregistrés la nuit dernière. Le premier est une femme âgée de quarante (40) ans décédée au centre de traitement de Cuomo de Fann. Le deuxième est un homme âgé de soixante-douze ans (72) décédé au centre de traitement de Ziguinchor. Nos confrères de Libération ont révélé que l’ancien N°2 du PDS et ancien ministre Oumar Sarr est aussi testé positif et hospitalisé à Fann. Dakar qui concentre plus de 70% des cas  est devenue incontrôlable pour les autorités sanitaires qui s’en remettent aux populations dans les quartiers.

3 – Ratage de la reprise des cours, pour Alioune Tine « la responsabilité du ministre de l’éducation est engagée, je salue le courage politique de la décision du report » :  « Si on a tout fait pour l’ouverture des classes et que la veille, à 23h, on annule tout, ça veut dire qu’il y a des choses qui n’ont pas été prévu et qu’on aurait dû faire », « La responsabilité du ministre de l’Education est en jeu. C’est à lui de faire les audits. Il faut évaluer et voir où ça n’a pas marché et qui est responsable. Il faut en tirer les conséquences de façon hiérarchique. Si la  faute n’est pas grave, on rectifie, mais si la faute est grave, il faut graduer les sanctions », préconise-t-il. «Il ne suffit pas d’amener des masques et de faire de la publicité. On a voulu se précipiter, on s’est cassé la figure », tacle-t-il. Toutefois, Tine pense qu’il faut saluer le fait de dire qu’on remet tout à plat. Pour lui, c’est un courage politique qu’il faut reconnaître. 

4 – Pandémie Covid-19 : Moussa Sy maire des Parcelles assainies : « La stratégie nationale ne marche pas, ill faut avoir le courage de changer d’approche ». Le maire de la commune des Parcelles assainies, la plus infectée du district nord de Dakar est très amer. Selon Moussa Sy, invité de la RFM hier soir, «  la stratégie de lutte contre le coronavirus ne marche pas, il faut que le ministère de la santé décentralise le dispositif au niveau des mairies, des quartiers et que le Président Macky Sall prenne des mesures radicales pour les régions de Dakar et de Diourbel afin de combattre le virus. Sans des mesures courageuses de confinement de ces deux régions, la restauration de l’autorité pour faire appliquer les mesures barrières, la guerre est perdue d’avance »

5 – Affaire des décrets concernant Aminata Tall : L’opposition à la Cour Suprême ce mercredi. Les leaders de l’opposition regroupés au sein du CRD a publié un communiqué hier pour annoncer sa descente à la Cour Suprême. «Une délégation du Congrès de la Renaissance Démocratique, accompagnée de conseils commis à cet effet, se rendra ce mercredi 3 juin 2020 à 11 heures à la Cour Suprême, à Dakar, pour procéder au dépôt des recours en annulation des décrets 2020 – 964 et 2020 – 976 ainsi qu’il en été décidé par la Conférence des Leaders. A cette occasion, une importante déclaration sera rendue publique ».

6 – Affaire dite des sextapes des adolescents tournées lors de la Korité : Le Procureur envoie tout le monde en prison. Toutes les jeunes filles et les garçons arrêtés dans l’affaire des sextapes  tournées à la Cité Keur Gorgui et aux Maristes, ont été placés sous mandat de dépôt hier, et  seront jugés devant le tribunal des flagrants délits demain jeudi.

7 – Les sénégalais d’Espagne touchés par le geste de l’international Diao Baldé Keita : Près de 200 Sénégalais sont relogés par Diao Baldé Keïta dans la ville de LIéida. Cet acte de l’International Sénégalais, qui a loué un immeuble de 3 étages pour accueillir des migrants saisonniers, a été bien apprécié par les compatriotes en Espagne. Selon le président de l’Association des Sénégalais de LIéida, Ibrahima Bao, ce geste vient à son heure. Parce que, a-t-il expliqué, ces Sénégalais sont dans des difficultés à LIéida. « Ce sont nos compatriotes qui sont des travailleurs saisonniers. Ils sont venus un peu partout, dans les villes d’Espagne, pour chercher du travail à LIéida qui est une ville agricole. Mais, le problème est qu’ils sont venus un peu tôt, soit 20 à 25 jours avant le démarrage de la campagne agricole. Laquelle a été fixée par les autorités municipales au 1er juin 2020 », a-t-il confié à Emédia.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.