Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 26 Mai 2020

1 – Kouthia parmi les bonnes nouvelles du jour : Interné au centre de traitement des épidémies de l’hôpital Fann le 07  mai 2020, Kouthia, qui avait même dû être admis en réanimation, a fini par remporter son combat contre le virus. Selon des témoignages du personnel médical relayés par E-Média, le comédien occupait son temps à raconter des anecdotes et autres histoires hilarantes. Après une fausse alerte, ce n’est qu’aujourd’hui que la sortie d’hôpital de l’humoriste est effective après qu’il a subi le protocole d’usage avec deux tests en l’espace de 48 heures qui se sont révélés négatifs. Kouthia s’est engagé, auprès de l’équipe du Pr Seydi, de porter leur combat en parlant de la maladie et de la bravoure du personnel médical. Très émotif, il a fondu en larmes au moment de quitter l’hôpital, témoigne E-média. L’autre bonne nouvelle du jour, est le nombre de patients guéris (1565) qui dépasse celui des malades en traitement qui sont au nombre de 1559 ce mardi.

2 – Le sort qui attend les étudiants du supérieur : Le ministre de l’enseignement supérieur a décliné les modalités de reprise des cours dans les universités et instituts du supérieur. Voici le résumé des décisions :

• Pour les universités : les Assemblées délibérantes ont retenu : de poursuivre en ligne les activités pédagogiques ; de continuer la création les classes virtuelles ; d’accompagner les enseignants dans la mise en ligne des contenus pédagogiques ;
de mettre en ligne les milliers de cours, via les plateformes des Instituts de formation ouverte et à Distance (IFOAD) ; de rendre disponibles les outils de collaborations , les perspectives de finalisation de l’année universitaire en fin décembre 2020 sont justifiées et à notre portée. Ainsi, les instances académiques, en toute autonomie, prendront toutes les dispositions utiles pour le réaménagement du calendrier académique en vue de la reprise des enseignements en présentiel en septembre/octobre 2020. 

• Pour les ISEP : Le Réseau des Instituts supérieurs d’Enseignement professionnel (RISEP) a décidé de reprendre les enseignements/apprentissages dans la période du 04 au14 juin 2020. Les compétences générales seront dispensées à distance de juin à septembre tandis que les compétences spécifiques, les travaux pratiques et les séjours en milieu professionnel reprendront à partir du mois d’octobre 2020. 

• Pour les Instituts privés : Une récente rencontre entre le MESRI et la Coordination des Organisations Privées d’Enseignement Supérieur (CUDOPES) a permis de noter que des Établissements Privés d’Enseignement Supérieur utilisent déjà l’enseignement à distance et d’autres le prévoient en attendant les bonnes conditions d’une reprise en présentiel.

•  Pour le bac : Pour l’organisation du baccalauréat, l’Office du Bac, en rapport avec le ministère de l’Education nationale et celui de l’enseignement professionnel, a pris toutes les dispositions pour garantir les meilleures conditions d’organisation aux dates prévues ».

3 – Affaire du décret concernant Aminata Tall : Le FRAPP a déposé deux recours ce mardi : Selon le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP), «  la signature du président de la république est une question de souveraineté. Les amis de Guy Marius Sagna se disant « attachés à la souveraineté du Sénégal ne peuvent assister à cette pièce de théâtre qui désacralise cette signature qui peut être imitée sans conséquence. Et, « l’honorariat d’un président du Conseil économique social et environnemental déjà institué ne peut pas être institué une deuxième fois par le président de la République ». Le FRAPP de conclure « qu’à l’insulte, ce décret ajoute l’indécence en ce que dans une période où nos hôpitaux et notre personnel soignant manquent de tout, le Président continue sa politique de parasitisme des ressources du Sénégal ».

4 – Pandémie Covid-19 : Le Sénégal va –t-il continuer le traitement des malades à la chloroquine ? Le ministère de la santé file la patate aux médecins traitants et experts du secteur. Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, interrogé sur la nouvelle décision de l’OMS sur la suspension de l’hydroxychloroquine, est resté sur sa ligne de conduite : toujours se référer à la décision des médecins traitants dirigés par le Professeur Moussa Seydi. Ainsi, les autorités vont se conformer à la décision que Pr Seydi et ses collègues vont prendre sur l’usage de la l’hydroxychloroquine pour le traitement des malades en traitement dans les hôpitaux.

5 – Le Petit Train va relier Dakar à Tamba  et les autres régions : L’information est donnée par nos confrères de l’AS. Le ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, Me Oumar Youm, et le secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire, Mayacine Camara, annoncent le déploiement à l’intérieur du pays du Petit Train de Banlieue (PTB) pour le transport de passagers, après la décision prise en conseil des ministres. La nouvelle société dénommée « Les Chemins de Fer du Sénégal (CFS) » est chargée de relancer le secteur du transport ferroviaire pour la reconstruction et la modernisation du patrimoine ferroviaire national. Si le projet aboutit, le désenclavement du territoire va devenir une réalité.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.