Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 15 Mai 2020

1 – Un vendredi de fermeture et d’ouverture de mosquées : Tivaouane, mosquée Omarienne, Zawiya, Mermoz, Grande mosquée de Dakar, de Saint louis, Fatick, Rufisque, Saint louis, Ngor , entre autres, plusieurs mosquées resteront fermées ce vendredi. Les responsables de Mazalikul Jinaan ont, quant à eux, décidé d’ouvrir leur mosquée en accord avec les instructions du Khalife de Touba. Dans tous les cas, c’est un vendredi test pour voir si les mosquées qui ont ouvert leurs portes pourront appliquer les mesures barrières pour juguler la propagation du Covid-19 dans ces lieux de culte.

2 – Les 150 sénégalais rapatriés hier de la France inaugurent l’ère de l’auto-confinement chez soi : Le ministère de la santé a changé de stratégie, face à la saturation des lieux d’hospitalisation et de mise en quarantaine. C’est ainsi, que les 150 sénégalais qui ont débarqué hier  à l’aéroport de Diass ont été priés d’aller « se confiner chez eux » sous la surveillance des districts sanitaires qui couvrent leurs lieux de résidence. En effet, malgré l’assouplissement des mesures par le Chef de l’Etat, l’épidémie a pris l’ascenseur depuis quelques jours. Ainsi, entre le 2 mai et le 14 mai 2020 (soit juste 12 jours) les cas positifs sont passés de 1115 à 2189 cas. Et le nombre de décès de 9 à 23.

3 – Les décisions du ministre Aly Ngouille Ndiaye pour les mosquées et la Korité : Le ministre de l’Intérieur a annoncé hier, lors de la réception d’un lot de 500.000 masques, que des autorisations vont être délivrées aux citoyens qui veulent se déplacer lors de la fête  de Korité. « Nous invitons au maximum les gens à rester parce que la fête de Korité est, certes, importante, mais l’enjeu veut que les gens restent. Maintenant, s’ils ne veulent pas rester, ils peuvent demander une autorisation et très certainement, ils vont bénéficier d’assouplissement pour voyager », a dit Aly Ngouille Ndiaye. Il en a profité pour révéler que les 500 000 masques seront mis à la disposition des lieux de culte notamment les mosquées ouvertes à la prière.

4 – La situation nébuleuse et inquiétante du district de Dakar-Ouest : C’est le district qui détient le record national du nombre de cas positifs au Covid-19 avec 342 patients. Ce district,  qui englobe les communes et quartiers compris entre Ngor, Ouakam, Yoff, Ouest Foire, Nord Foire et Mermoz, est  géré à partir du centre de référence Philippe Maguilene Senghor de Yoff. Le paradoxe de ce district est, qu’il est aussi celui du ministre de la santé maire de Yoff, mais c’est le seul qui ne communique jamais sur l’état de la maladie. Partout dans le pays et chaque jour, les chefs de districts font face à la presse pour donner les informations de leurs zones, mais à Dakar-Ouest c’est l’omerta totale. Cette situation indispose non seulement les populations de ces quartiers impactées mais aussi la presse qui va à la quête de l’information. La TFM a tenté en vain d’avoir la situation du district pour un dossier consacré à la région de Dakar, mais le chef du district a refusé de répondre aux confrères.


5 – Les sapeurs-pompiers infectés et déclarés persona non grata à Bambey : Les temps sont vraiment durs pour les soignants et secouristes du pays.  Ce qui s’est passé hier à Bambey est inexplicable. Les jeunes de Bambey ont voulu déloger par la force les 40 sapeurs-pompiers qui ont été contaminés à Touba dans l’exercice de leur difficile métier de sauver des vies. Cette quarantaine d’éléments des sapeurs-pompiers, la moitié de l’effectif de la Brigade spéciale locale, sont les premiers patients asymptomatiques du nouveau centre de traitement hospitalier Covid-19 de Bambey, dans la région de Diourbel.

6 – Le Comité du suivi du Force Covid-19 en mission chez Abdoulaye Diouf Sarr : Sur sa page le ministre de la santé a informé de la visite de l’équipe du Général François Ndiaye. «  Nous avons reçu le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du force Covid-19 avec nos principaux collaborateurs. Nous avons eu l’occasion de faire le point sur la situation d’exécution financière dans le cadre de la riposte, notamment sur les montants reçus du comité et sur le compte-dons dont nous avons systématiquement et entièrement viré les montants au ministre des finances et du budget. Les dons en nature ont été également présentés aux membres du Force Covid-19 avant de recueillir toutes les préoccupations qu’ils ont bien voulues nous présenter »

7 – La sage décision du ministre de l’éducation nationale : Le ministre Mamadou Talla a annoncé que tous les enseignants qui souffrent de maladies chroniques seront épargnés de la reprise des cours prévue le 2 juin. Selon le ministre, c’est pour ne pas risquer la vie de ces personnes qui sont devenues très vulnérables au Covid-19, au vu de l’évolution de la maladie dans notre pays. Mamadou Talla en a fait la révélation hier au micro de notre confrère Abdoulaye Barry de la RTS.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.