Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 14 Mai 2020

1 – La Grande mosquée de Dakar refuse d’ouvrir ses portes aussi : Après la famille Omarienne, c’est au tour de l’Imam Ratib de la Grande mosquée de Dakar d’annoncer que la suspension des séances de prières reste maintenue. Selon le communiqué transmis ce matin, « le grand Imam El Hadji Alioune Moussa Samba, en accord avec le Grand Serigne de Dakar El Hadji Abdoulaye Makhtar Diop, Chef supérieur de la Collectivité Lébou et les dignitaires invitent les chefs des douze Pinthies et les Imams de la Collectivité Lébou à la prudence et de rester très vigilants en veillant à la fermeture des lieux de culte ». Malgré la décision du Président d’autoriser l’ouverture des lieux de culte, le Clergé catholique, la famille Omarienne et la Grande mosquée de Dakar préfèrent ne pas prendre de risques avec la propagation de la maladie.

2 – Un agent de la Direction des Impôts et Domaines a été testé positif au Coronavirus. Selon des informations obtenues par emedia.sn, l’agent qui s’est présenté hier jeudi, à l’agence présentait une forte fièvre. C’est ainsi qu’il a été conduit à l’hôpital. Les prélèvements effectués sont revenus positifs. Pour le moment, aucune mesure particulière n’a été adoptée par les services de la DGID mise à part les dispositifs d’usage : lavage des mains, prise de température à l’entrée du bâtiment, réduction du personnel.

3 – Communication du ministère de la santé : La Présidence, sollicitée pour avis sur les changements de la périodicité de la communication du ministère, a demandé le maintien des points de situation. Selon le directeur de cabinet du ministère de la santé, même si le point de presse quotidien est un exercice difficile sur l’équipe du ministère, ils vont se conformer à la volonté de l’autorité pour faire comprendre aux sénégalais que la maladie est toujours là. Ce pour, dit-il, éviter un relâchement des citoyens.

4 – Qui arrêtera le réseau frauduleux actif dans les transports interurbains ? Alors qu’on n’a pas encore fini de parler du cas de Diakhao à Fatick où un voyageur, venu de Dakar, a amené le virus, Nioro est encore victime de cette mafia. Dans son communiqué du jour, le ministère de la Santé et de l’Action sociale  a annoncé un cas positif issu de la transmission communautaire. Le malade a été détecté dans la localité de Thiaméne Walo à Nioro où il est revenu, il y’a de cela quelques jours, en provenance de Dakar après avoir clandestinement embarqué dans un camion transportant des vivres. Le département de Nioro ne comptait plus de cas positifs et voilà qu’un irresponsable venu clandestinement de Dakar réinfecte la zone.

5 – Face à la contamination élevée des personnels de santé, le ministère de la santé attend une commande de 2 milliards : Aloyse Waly Diouf a annoncé sur la Rfm la bonne nouvelle. « On s’est toujours battu pour que le personnel de santé soit bien protégé. On a réceptionné du matériel estimé à plus de deux milliards. Ensuite, il y a eu la commande de la pharmacie nationale d’approvisionnement. Et dernièrement, on a lancé une autre commande pour deux milliards FCFA, aussi. Nous attendons ce matériel de protection d’ici la fin de ce mois », a dit le DC  de Diouf Sarr.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.