Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 13 Mai 2020

1 – Cote d’alerte atteinte : Attention au nombre d’agents de santé contaminés au Covid-19 qui ne cesse d’augmenter chaque jour. Ce mercredi des sources renseignent qu’au-delà des 11 sapeurs de Touba et leurs 17 collègues confinés, l’hôpital de Tamba enregistre 7 agents contaminés. A Fann, 10 agents du service d’ORL seraient aussi infectés. Cela fait beaucoup pour une journée dans les rangs des agents qui sont en première ligne du combat contre le virus. Si la contamination continue à ce rythme dans les rangs des personnels de santé, avec le nombre de malades qui se situe ce mercredi à 1301 sous traitement dans les hôpitaux, le Sénégal atteindra bientôt une ligne rouge. Ce jour, sur 920 tests réalisés, 110 sont revenus positifs au coronavirus soit un taux de positivité de 11,9%. Il s’agit de 102 cas contacts suivis et 8 cas issus de la transmission communautaire répartis comme suit : Médina (3) et Touba (5). 40 patients ont été testés négatifs et déclarés guéris et 2 décès.

2 – Abdoulaye Diouf Sarr a rencontré hier les tradipraticiens, dépositaires de la médecine traditionnelle au Sénégal : C’est le ministre lui-même qui a annoncé sur Twitter, qu’il a «  eu un échange constructif avec les tradipraticiens, conscients d’être des acteurs importants de notre système ». Cette rencontre intervient après quelques semaines de débats et de controverse autour de l’Artemisia proposé par Madagascar. Dr Khemesse Ngom Ndiaye avait déjà donné le ton avant-hier en rappelant que le Sénégal disposait d’un savoir millénaire sur les soins par les plantes qui n’enviait rien au reste du monde.

3 – La caserne des sapeurs-pompiers de Touba décimée pat le Covid-19 : Parmi les 19 cas positifs recensés ce mercredi à Touba, 14 sont des contacts suivis dont 11 éléments des sapeurs-pompiers de la ville sainte. Les 5 autres cas sont issus de la transmission communautaire dont un agent de la pédiatrie de l’EPS Ndamatou.  Concernant les soldats du feu atteints du virus, un des leurs a été contaminé. Une contamination qui s’est propagé au sein de la caserne où plus de 17 éléments ont été mis en quarantaine, renseigne IRadio. A Touba, le coronavirus gagne du terrain. 224 patients sont toujours sous traitement dans les deux centres de traitement.

4 – Ousmane Sonko dénonce la gestion de l’épidémie par le régime de Macky Sall : En s’adressant aux sénégalais, le patron du Pasfef a accusé le Chef de l’Etat. « Aujourd’hui on s’approche du pic, Macky veut libérer  les Sénégalais. La gestion de la crise est très mauvaise. Moi j’étais d’accord quand Macky refusait de rapatrier les étudiants de Wuhan. Mais aussi on devait avoir le courage politique de fermer les frontières et laisser circuler les marchandises. Si on avait pris ces précautions, on n’allait pas se retrouver dans cette situation. Cette volte-face aura  de sérieuses conséquences. Macky  a démissionné, et abandonné les populations qui lui ont tout donné. La diaspora, les enseignants et beaucoup de chefs religieux  m’ont contacté pour se plaindre de la situation actuelle », a dit Sonko.

5 – Le Collectif des gouvernements d’écoles interdit de conférence de presse refuse toujours de retourner en classe : La présidente dudit collectif, Maguette Bâ a expliqué à la presse ce qui s’est passé ce matin. « Nous nous sommes retrouvés aujourd’hui pour faire une conférence de presse que le préfet de Guediawaye a refusée catégoriquement. Nous avons le droit de nous exprimer. Nous refusons catégoriquement de retourner dans les salles de classe en cette période de crise, au moment où l’Etat du Sénégal a fermé les établissements scolaires, nous en étions avec moins de 20 cas et zéro décès et aujourd’hui, nous avons enregistré 21décès et plus de 1000 cas, on ne va pas s’exposer  ».

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.