Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 12 Mai 2020

1 – Les cas du jour : Sur 1099 tests effectués, 109 sont revenus positifs. 107 sont des cas contact et 2 sont issus de la contamination communautaire localisés à la Patte d’Oie et à Touba. Voici la répartition des cas de ce mardi: Dakar Ouest (27), Dakar Sud (12), Dakar Centre (24), Dakar Nord (15), Guédiawaye (04), Sangalkam (09), Pout (04), Mbour (1), Touba (09), Mbacké (01) et Kaolack (01).

2 – Réouverture des écoles : Mamadou Talla rencontre les enseignants cet après-midi en visioconférence: L’annonce a été faite par Souleymane Diallo, secrétaire général du Syndicat des enseignants libres du Sénégal, pour qui « notre position a été très claire. C’est que pour reprendre les enseignements, il faudrait également que cela se fasse en tenant compte de l’évolution de la pandémie. Il faut sécuriser les enseignants, sécuriser les élèves et l’environnement scolaire. Nous ne sommes pas rassurés », a-t-il confié sur la RFM.

3 – Réouverture des mosquées : Oumar Diène, secrétaire général de l’association nationale des Imams du Sénégal, est dubitatif sur la décision prise par le chef de l’État. Invité ce matin sur Iradio, Imam Diène alerte sur l’impréparation. « Malheureusement, on n’a pas été préparé à cela. D’autant plus qu’on ne dispose pas encore de la logistique pour faire respecter les mesures d’hygiène relatives au lavage des mains. Il ne s’agit pas seulement de masques et d’eau. Est-ce que les maires vont nous assister ? Est-ce que le gouvernement va nous assister ? Ce matin déjà, des fidèles tapaient à la porte pour assister à la prière. Ils ont prié dehors arguant que les Mosquées sont rouvertes. Ils n’ont pas l’information à 100%. Ils s’étonnent même que l’Imam ne soit pas venu. Alors que le top départ n’est pas encore donné. On doit consulter le ministre de l’Intérieur, qui est le ministre du Culte, pour voir comment il va accompagner les Mosquées pour la logistique. La limitation fixée à 12 personnes va nous amener des problèmes parce qu’on ne peut pas limiter les fidèles surtout en ce mois béni de ramadan. Seule la place de l’Imam est assurée », a-t-il rappelé.

4 – Les autorités de Fatick, très remontées contre le jeune venu de Dakar avec le virus, demandent l’ouverture en urgence du centre de traitement : « C’est une nécessité voir même une priorité. Vu le contexte actuel, avec l’apparition d’un premier cas, il faudrait que les autorités finissent, dans les meilleurs délais, le centre », a déclaré, sur Iradio, le médecin chef de la région, Docteur Gilbert Sarr. Et souligne que le centre a une capacité de 23 lits dont 3 pour la réanimation. Selon Dr Sarr, deux médecins réanimateurs sont également en service au niveau de ce centre. Pour rappel, Fatick a été infecté par un jeune venu d’Ouest Foire à Dakar jusqu’à Diakhao, malgré l’interdiction des déplacements entre régions. 


5 – Les transporteurs demandent Macky Sall de les « déconfiner » comme les autres : Pour Gora Khouma secrétaire général de l’Union des routiers du Sénégal. « Maintenant qu’il a ouvert les lieux de culte, les marchés, il n’a qu’à prendre ses responsabilités et demander aux véhicules de circuler à nouveau. Il a lâché la corde, je ne vois plus de raison à continuer d’interdire le transport interurbain. L’heure n’est plus à immobiliser les véhicules ».

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.