Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 11 Mai 2020

1 – Le Président vous parle : Finalement, l’adresse à la nation initialement prévue pour demain, aura lieu ce soir à 20h. Ce sera la troisième adresse du Président depuis le début de l’épidémie au Sénégal. Beaucoup de rumeurs ont circulé ces 48h sur ce que Macky Sall va dire aux sénégalais à propos de la levée de certaines restrictions ou le durcissement d’autres. Va-t-il annoncer de nouvelles mesures, durcir certaines ou carrément suspendre d’autres comme les prières dans les mosquées ? Rendez-vous à 20h.

2 – C’est quoi le faux test dont parlait Dr Marie Khemesse Ndiaye ? La directrice générale de la santé publique, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, a, lors du point sur la situation, ce lundi 11 mai, attiré l’attention des Sénégalais sur la circulation d’un faux test au Covid-19. « Interpol, une organisation internationale de police criminelle, nous a signalé un faux test intitulé :  » Uni-GoLdtm HIV « , a-t-elle déclaré. Mais vérifications faites, Seneweb apprend que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait, dans une fiche datée 27 mars et mise en jour le 1er avril dernier, et disponible sur son site who.int, mis l’accent sur ce produit médical N°2/2020 dénommé  » Test de dépistage rapide du VIH  » falsifié circulant dans les régions OMS des Amériques et de l’Afrique. En plus clair, cette « alerte produit médical », d’après l’organisation onusienne, concernait un dispositif médical de diagnostic in vitro (Div) pour dépister le virus d’ immunodéficience humaine (VIH) confirmé comme falsifié, circulant au Guyana et au Kenya.

3 – Imam Kanté : « il est imprudent de reprendre les prières dans les mosquées » : Le prêcheur a publié son argumentaire sur sa page. « Je reste convaicu qu’il est prématuré et imprudent de reprendre les prières dans les mosquées du pays. Côté Charia, je ne vois rien qui l’impose dans un contexte d’épidémie en phase ascendante de surcroît ! Je trouve lourdes et fastidieuses les mesures d’accompagnement proposées dans certains documents à cette fin. Alors que dans notre pays, l’épidémie est dans une phase ascendante, est-ce le moment de prendre une telle décision et pour quels motifs ? Pour satisfaire les promoteurs des thèses complotistes, comparatistes, etc ?
Au demeurant, si pour raison d’Etat et de Foi ou considérée comme telle, les prières reprennent dans les mosquées partout dans le pays, que les Imams et autres responsables des mosquées le fassent en étroite collaboration avec les autorités administratives locales.
Etant entendu qu’une clause d’isolement immédiat d’une mosquée qui serait touchée devrait être prévue. Sans que personne ne puisse garantir l’applicabilité des mesures d’accompagnement vu ce qui se passe. »


4 – Le chiffre record qui confirme Dr Marie-Khemesse Ndiaye : La directrice a annoncé ce lundi que 177 cas positifs au covid-19 ont été confirmés dans le pays ; un chiffre record jamais atteint depuis le début de l’épidémie le 2 mars dernier. La directrice de la santé avait, cependant, prévenu lors de son passage au Grand jury de la Rfm le 3 mai dernier, que le pic au Sénégal est attendu dans les 10 jours. Le record de ce lundi semble lui donner raison. A ce jour, le Sénégal enregistre 1886 cas positifs dont 715 guéris, 19 décès, 1 évacué et 1151 encore sous traitement. Ce lundi, sur 917 tests réalisés, 177 sont revenus positifs au coronavirus soit un taux de positivité de 19,3 %. Il s’agit de 169 cas contacts suivis et de 8 cas communautaires localisés à Liberté 3 (1), Mbao (1), Pikine (1), Tambacounda (3) et Touba (2).

5 – Mariage VIP : Bara Gueye, le mari, relaxé par le tribunal mais le juge a condamné le reste des prévenus  à deux mois avec sursis en plus d’une amende de 100mille francs chacun. Les condamnés sont Seynabou Diène, Alassane Mbaye, Ndèye Diouf, Niang Kharagn Lô, Mansour Ndao, Adja Diallo, et Maria Mané) ; ils sont reconnus coupables de violation de loi sur l’état d’urgence notamment interdiction de rassemblement pour freiner la propagation du coronavirus au Sénégal.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.