Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 6 Mai 2020

1 – Les prévisions du COUS : Il faut s’attendre à un cumul de 2000 cas d’ici la fin du mois de mai. Ainsi, 800 à 1000 nouveaux cas attendus dans les 10 prochains jours, selon Vox Populi. « Désormais, chacun de nous doit considérer qu’il est cas contact », déclare Dr Fortes de l’hôpital Dalal Jamm

2 – Le Sénégal va tester l’artemisia malgache : reçu lundi dernier, le remede proposé par les malgaches, est entre les mains d’une équipe coordonnée par le Professeur Daouda Ndiaye. Selon le Pr Ndiaye qui s’est confié à l’Obs, « le protocole sera remis aujourd’hui au ministère de la santé ; on ne doit plus perdre du temps parce que la maladie à coronavirus évolue »

3 – Les banques touchées : Après Uba et la Bicis, c’est au tour d’Ecobank de comptabiliser un cas de contamination. La semaine dernière, deux agences des banques Uba et Bicis avaient été touchées et, depuis hier, c’est au tour de l’agence d’Ecobank de Touba de déclarer un cas positif. La banque, qui a mis ses employés en quarantaine, a demandé aussi à l’ensemble de ses clients qui ont fréquenté les locaux entre le 15 et le 29 avril de vote s’auto-isoler pendant 14 jours.

4 – Différend Ya Awa-El Hadj Ndiaye : L’émission « Religion et célébrités » suspendue. Après dix jours de contentieux et des auditions à la gendarmerie, l’émission qui fait l’objet de contentieux entre les deux parties,  a été simplement suspendue. « La Direction Générale du Groupe Futurs Médias a décidé de suspendre la diffusion de l’émission «Célébrités et Religion» sur sa chaîne télévisée TFM à compter de cette semaine, jusqu’à décision finale des instances légales la concernant. En conséquence de quoi, le Groupe présente ses excuses aux téléspectateurs de TFM », informe un communiqué publié sur Igfm.


5 – Les patrons de presse rendent les chèques de l’aide à la presse et demandent la publication de l’arrêté d’attribution du fonds : Selon le communiqué du CDEPS (regroupant les patrons de presse), «  le ministre de la Culture et de la Communication est allé totalement à contre-courant des recommandations du chef de l’État, en distribuant l’aide à la presse selon des critères inavouables et bafouant les règles les plus élémentaires de la bonne gouvernance, refusant de prendre un arrêté de répartition de l’argent public. Cette action dilatoire prive également le secteur de la presse de ressources financières indispensables à sa survie économique ». Nous en appelons au chef de l’État et à toutes les institutions de contrôle de la gestion publique, pour rétablir les entreprises de presse dans leurs droits, à savoir la rémunération de leur mission de service public.

6 – Le mariage VIP du patron de Clean Oil finit à la gendarmerie : Bara Guèye, Kharagne Lo, Adja Diallo, le griot Alassane Mbaye arrêtés hier.  Bara Guèye de Clean Oil, sa belle-mère Mariah Mané, le snappeur Niang Kharagne Lo, le griot Alassane Mbaye, celui qui faisait le « battré » Mansour Ndao et la jet-setteuse Adja Diallo, ont été tous arrêtés hier et gardés à vue à la brigade de la Section de Recherches de Colobane. Le Procureur de la république va décider de leur sort ce mercredi.

7 – Rapatriement des dépouilles des sénégalais morts à l’étranger : les familles portent plainte contre l’Etat : Des avocats ont saisi hier la Cour suprême. Une procédure déclenchée sur demande du collectif pour le rapatriement des Sénégalais décédés du coronavirus à l’étranger. Les membres de ce collectif, présents dans plus de 30 pays, s’activent pour la levée de la mesure prise par l’État du Sénégal, interdisant ce rapatriement pour éviter la contagion. « Ce sont des familles des personnes décédées du Covid-19, qui ont estimé que la décision de l’État du Sénégal d’interdire le rapatriement des corps ne se justifie pas, portant atteinte à leurs droits fondamentaux », a expliqué Me Assane Dioma Ndiaye, membre du pool d’avocats, interrogé par Sud fm.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.