Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 2 Mai 2020

1 – Ce qu’il faut retenir du point de situation mensuel du ministère de la santé

  • En 30 jours, le nombre de cas confirmés a plus que quintuplé : il est passé de 190 à 1115 cas
  • Le nombre de patients guéris est multiplié par 6, ainsi que le nombre  de cas communautaire
  • 52,22 % d’hommes et 47,78 de femmes recensés. La tranche d’âge la plus touchée est celle entre 25 et 45 ans qui représente 42,02% des cas. Des enfants entre 0 et 4 ans représentent 5,2 % et la tranche d’âge de plus 61 ans et plus représente 10,4%. La mortalité touche cette tranche d’âge de personnes âgées
  • Deux malades ont rechuté, le virus est réapparu chez eux après leur sortie d’hôpital
  • 8 décès ont été enregistrés au mois d’avril
  • 11 régions sur 14 sont aujourd’hui touchées, et le nombre de districts contaminés  passe de 24 à 33
  • L’Institut Pasteur et l’IRESSEF ont réalisé plus de 17000 tests
  • Aujourd’hui, il y a 5226 personnes mises en isolement
  • Désormais les cas asymptomatiques seront pris en charge en dehors des hôpitaux dans des sites mis à disposition par l’armée
  • Pr Seydi confirme le choix de l’hydroxychloroquine : sur 181 patients, il a été observé une durée médiane d’hospitalisation de 13 jours chez les patients qui n’avaient pris aucun traitement. Cette durée passe à 11 jours chez les patients qui avaient pris l’hydroxychloroquine seule. Et, mieux, elle descend à 9 jours, chez ceux qui ont associé l’hydroxochloroquine à l’azithromicine.

2 – La garde présidentielle touchée : Selon L’AS, un gendarme de la garde présidentielle a été infecté au Covid-19 avant-hier jeudi. Le pandore infecté, M. B. habite la Médina au niveau de l’immeuble mis en quarantaine, il y a quelques jours. Présentant des symptômes de la maladie, il s’est rendu à la caserne Samba Diéri Diallo. Les prélèvements effectués sur lui se sont révélés positifs.
Ce qui a suscité la colère de la Maréchaussée au motif qu’il a caché sa maladie mettant ainsi en danger ses collègues. Plusieurs tests effectués sur des agents qui montent la garde au Palais sont revenus négatifs. Toutefois ses collègues qui ont été en contact avec lui lors de son jour de service, notamment les gendarmes de la légion Garde présidentielle sise au Front de Terre sont mis en quarantaine.

3 – Pr Seydi démonte la thèse du Dr Moussa Thior « Certains ont  milité pour qu’on laisse la maladie atteindre le maximum de personnes pour avoir l’immunité collective. Mais étant donné que cette maladie a l’air non-immunisante, on risque d’aller vers l’hécatombe si on tente cette expérience », avertit le Professeur qui informe que deux patients qui étaient déclarés guéris ont rechuté, après leur sortie d’hôpital.


4 – Rebellion – les jeunes de Thiaroye font plus forts que ceux de la Médina : Les jeunes de Nietty Mbar qui se trouve dans la commune de Djeddah Thiaroy Kaw se sont affrontés avec les forces de l’ordre. Selon le journal l’AS, ces jeunes tentent de braver le couvre-feu en s’opposant aux policiers. Il y a eu des échanges de grenades lacrymogènes et de pierres. Les limiers ont procédé à de nombreuses arrestations du côté des jeunes qui risquent gros. D’autant que les policiers du commissariat de Thiaroye ont ouvert une enquête pour voir les soubassements de la révolte de ces jeunes.

5 – Iran Ndao poursuivi en justice : Le célèbre prêcheur de la Sen-Tv Iran Ndao a été convoqué au commissariat central de Dakar. Que lui reproche-t-on ? L’affaire n’a rien à voir avec ses multiples appels à la réouverture des mosquées. Selon Libération, il est visé par une plainte pour escroquerie présumée déposée par un particulier.
D’après la déposition du plaignant, il avait sollicité Iran Ndao pour l’aider à mobiliser des fonds afin qu’il puisse payer ses frais médicaux. Mais, signale  le plaignant, le prêcheur aurait fait main basse sur la somme – des millions – récoltée. La Sûreté urbaine qui mène l’enquête, agit en faveur d’un soit transmis du parquet.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.