Le Café qui réveille l'Info

Le Top 5 du 1er Mai 2020

1 – Le Sénégal franchit la barre des 1000 cas, le ministre de la santé fait le bilan de la lutte demain : A ce jour 1024 cas ont été déclarés positifs dont 356 guéris, 09 décédés, 01 évacué, 658 sous traitement. Après 2 mois, jour pour jour, que le virus est entré au Sénégal, le ministère de la santé va faire l’évaluation du plan de contingence déclenché depuis le 2 mars dernier. Abdoulaye Diouf Sarr et son staff feront face à la presse ce samedi à 10h.

2 – L’ancien international de football Khalilou Fadiga dément sa mise en quarantaine à Tambacounda. L’information a fait le tour des sites d’information hier et alimenté les réseaux sociaux, mais l’ancien international sénégalais a démenti les informations relayées. C’est à travers une vidéo que Fadiga a annoncé que c’est lui-même qui s’est auto-confiné pour respecter les mesures édictées par les autorités sanitaires. Sur la vidéo reçue par Sencaféactu, il a brandi, pour prouver ses dires, le certificat de « négativité » délivrée par le district médical de Tambacounda.

Pour rappel, des sites d’informations ont relayé hier l’information, et selon ces sites, l’ancien numéro 10 des Lions revenait d’un voyage à Cotonou, au Bénin, d’où il a rejoint Bamako par vol. Il sera ensuite conduit, par les services de sécurités maliennes jusqu’à la frontière avec le Sénégal. C’est à Moussala, premier village sénégalais après la frontière, que les Sapeurs-pompiers l’ont ainsi récupéré, avant de l’acheminer à Tambacounda, où le Gouverneur de la région, Oumar Mamadou Baldé, a décidé de son isolement pendant 14 jours dans la mesure où il revient d’un pays touché par le coronavirus.

3 – Dakar ré-infecte Saint Louis, la panique s’installe à Ndar : Comme Louga hier, qui a reçu un patient testé positif au coronavirus  revenu de Dakar, le cas communautaire, annoncé aujourd’hui à Saint-Louis, est revenu, lui aussi, en provenance de Dakar. Comme les autres cas, il a rallié Saint Louis en empruntant le réseau clandestin de transport qui ne cesse de saboter le travail du corps médical. Saint-Louis, d’après notre confrère Naby Sylla, c’est la consternation et la ville s’est réveillée groggy avec ce cas communautaire, parce que Saint louis ne comptait plus de cas sous traitement. Ce qui inquiète à Saint Louis c’est que le malade est un mareyeur connu au quai de pêche qui concentre beaucoup de monde.

4 – Covid-19 au Sénégal : Un 1er mai de records. En un mois (avril), le pays a enregistré 800 cas, soit 5 fois que le nombre du mois de mars. Ce vendredi, un autre record est battu : 91 cas positifs en une journée, c’est la première fois que le Sénégal atteint ce nombre en une journée ;  le dernier record journalier était enregistré le mardi 28 avril dernier. L’épidémie s’est donc accélérée du 24 avril au 1er mai, avec 479 nouveaux cas. Le 24 avril 2020, il n’y avait que 545 cas positifs. Il aura donc fallu 53 jours à l’épidémie pour franchir le seuil des 500 cas, et seulement une semaine (24 avril-1er mai) pour doubler à 1000. Ce 1er mai voit un autre record avec 22 guérisons en une journée, l’ancien record était de 19 guéris comme le 12 avril 2020.

5 – Pour contenir les risques de propagation du coronavirus dans les marchés, Aly Ngouille Ndiaye préconise des jours de marché par spécialité : Invité hier par Abdoulaye Barry de la RTS, le ministre de l’intérieur a dévoilé la prochaine mesure qui fera certainement débat dans les chaumières. Pour éviter le flux massif de personnes dans les marchés, des jours seront dédiés à l’alimentation et d’autres jours spécialement dédiés aux autres types de marché. Les marchés ouvriront deux jours de la semaine pour permettre d’acheter ou de vendre les produits alimentaires. Deux autres jours seront consacrés uniquement à la vente des produits non alimentaires (habillement, vaisselle, téléphonie)…

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.