Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 22 Avril 2020

1 – Covid-19 : Le lourd tribut du personnel de santé. Plus de 28 agents de santé infectés par le coronavirus dans le cadre de leur proximité avec les malades. Les derniers en date sont les 2 agents de l’hôpital Principal contaminés par un malade interné. Ces agents s’ajoutent à ceux de Touba, Guediawaye, Louga et Thiès. A ce rythme, la prise en charge des malades deviendra problématique.

2 – Dons au Sénégal, la Chine revient à la charge : Le don remis au ministère de la santé  est composé de quatre mille sept cent cinquante (4750) combinaisons de protection, quatre mille sept cent cinquante (4750) lunettes de protection, quatre mille cinq cents (4500) masques N95, huit cent cinquante (850) thermoflash, neuf mille sept cent cinquante (9750) gants, neuf mille sept cent cinquante (9750) couvre chaussures et dix mille (10000) masques chirurgicaux, informent les sources de Senenews.

3 – Une première au Sénégal : déclaré guéri, un patient français rechute à Ziguinchor : L’homme avait été interné au centre de traitement de l’hôpital régional de Ziguinchor pendant plusieurs jours, avant d’être déclaré guéri après deux tests négatifs. Après avoir ressenti, les symptômes du Covid-19, le patient a été hospitalisé une seconde fois. Selon le medecin chef de Ziguinchor qui s’est confié à Bakary Konté de la TFM, le corps médical s’attend toujours à des cas de rechutes.  

4 – Malgré le nombre de cas élevé de malades du coronavirus, le Pr Moussa Seydi  rassure les populations sur la situation actuelle de la maladie. A l’issue de sa visite à Tambacounda, le chef du service des maladies infectieuses de Fann a confié à nos confrères de la RTS Tamba, que « Ce n’est pas trop tard de maîtriser la situation. Si on suit à la lettre toutes les prescriptions médicales, on peut s’en sortir ».

5 – Dr Raoult revient à la charge et annonce la fin de la pandémie dans les pays chauds : « Il est possible que d’ici un mois, il n’y ait plus de cas du tout dans la plupart des pays tempérés », estime Didier Raoult, le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, à propos de l’épidémie du coronavirus. Dans une nouvelle vidéo diffusée sur son compte Twitter, l’infectiologue marseillais juge que l’épidémie est « sur une vague descendante. Si les choses continuent comme ça, on a bien l’impression que ce qui était l’une des possibilités de cette maladie, c’est-à-dire une maladie saisonnière, est en train de se réaliser », prédit le professeur Raoult, repris par Dakaractu.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.