Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 Avril 2020

1 – Le Sénégal dépasse les 400 cas, compte à ce jour 412 cas positifs au Coronavirus dont 242 guéris, 164 sous traitement, 5 décès et une évacuation. Les zones touchées par les 35 nouveaux cas ce mardi sont : Pikine (7), Goudiry (6), Dakar-Centre (4), Guédiawaye (4), Mbacké (4)   Dakar-Sud (3), Dakar-Ouest (2 dont un cas communautaire), Touba (2), Ziguinchor (1), Mbao (1), et Sakkal (Louga) (1).

2 – L’hécatombe dont on parle peu : Les sénégalais de la diaspora payent le plus lourd tribut du combat contre le Covid-19. Le dernier chiffre de 22 décès dans la communauté sénégalaise des Etats-Unis ne semble pas choquer l’opinion nationale du pays. Ici, quand le ministère de la santé a annoncé le 5eme décès, c’était l’émoi général et la consternation, mais l’hécatombe des 22 fils du Sénégal morts aux Usa est presque passé inaperçu. Les sénégalais de l’extérieur n’ont que leurs familles pour les pleurer apparemment.

3 – Professeur Seydi en opération commando à Goudiry :  Le chef du Centre des maladies infectieuses de l’hôpital Fann de Dakar va visiter, ce mardi, le centre de traitement des patients du Coronavirus installé dans cette partie est du Sénégal où la courbe des cas positifs au Covid-19 ne cesse de monter. Le département de Goudiry a enregistré 6 nouvelles contaminations parmi les 34 cas de contacts suivis du jour déclarés par le ministère de la Santé. Au total, 82 prélèvements, tous issus des contacts du 1er cas, avaient été envoyés à l’Institut Pasteur. Depuis le 2 avril, le département de Goudiry compte 30 cas positifs dont 3 guéris et 27 patients sont encore sous traitement au Centre de Tambacounda, rappelle E-media.

4 – Et si le nombre de cas record annoncé aujourd’hui donnait  raison à Racine Talla : Le Sénégal a atteint ce mardi le chiffre record de 35 nouveaux cas sur 466 personnes testées. Le Maire de Wakhinane Nimzatt voulait justement faire un test massif de la population de sa commune où des cas positifs ont été détectés. Malheureusement, le centre de dépistage a été vite fermé par le ministère de la santé qui arguent que le dépistage massif n’est pas encore l’option officielle du Sénégal. Beaucoup de professionnels de la santé ont pourtant proposé que le dépistage de masse soit érigé en règle pour que le Sénégal ait la chance de maitriser la maladie.

5 – Les recommandations de l’OMS pour le ramadan : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné quelques orientations provisoires à suivre pour un bon déroulement de ce mois saint de ramadan. Pour ce qui est de la distanciation physique, l’OMS recommande « de veiller en permanence à conserver strictement une distance d’au moins 1 mètre (3 pieds) entre les personnes, d’utiliser les salutations culturellement et religieusement acceptées n’impliquant pas de contact physique : par exemple, salut de la main hochement de la tête, main sur le cœur, et empêcher les gens de se masser dans les lieux associés aux activités du ramadan (lieux de divertissement, marchés et magasins) » L’OMS demande aux personnes qui se sentent mal ou présentent des symptômes de la COVID-19 de ne pas participer aux événements et à suivre les recommandations nationales sur le suivi et la prise en charge des cas symptomatiques et aux personnes âgées et les personnes présentant une affection préexistante (par exemple, maladie cardiovasculaire, diabète, maladie respiratoire chronique ou cancer) à ne pas se joindre aux rassemblements, car elles risquent davantage de développer une forme sévère de la COVID-19. Pour l’OMS, il faudra également nettoyer systématiquement les lieux où les gens se rassemblent avant et après chaque événement, au moyen de détergents et de désinfectants et nettoyer régulièrement les objets qui sont touchés souvent, comme les poignées de porte, les interrupteurs et les rampes d’escalier, à l’aide de détergents et de désinfectants (avec E-média).

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.