Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 13 Avril 2020

1 – Le monde s’est arrêté ce week end pascal sur l’image qui a fait le tour du monde. Célébrant la messe pascale, seul, face au monde, le Pape François a, ému aux larmes, « invité dans sa bénédiction pascale,  à une réduction ou annulation de la dette qui pèse sur les budgets des pays les plus pauvres ».

2 – Plan de contingence – Le Président de la république demande à l’armée de confectionner des masques : La multiplication des cas issus de la transmission, dont on a décompté une vingtaine au total, serait à l’origine de cette commande spéciale du président de la République et qui sera exécutée par l’intendance de l’Armée dont la Direction, située en face du Grand Théâtre de Dakar. C’est comme si le Président avait entendu la recommandation des techniciens de la santé comme Dr Abdoulaye Bousso et Dr Alyose Diouf directeur du cabinet du ministre de la santé qui ont proposé le port du masque dans les lieux publics.

3 – Les frontières du Sénégal assaillies par des ressortissants des pays limitrophes : À Ziguinchor, le médecin chef du district confirme cette ruée. « Pratiquement, chaque jour, nous ne recevons pas moins de quatre à cinq patients qui nous viennent de la Guinée Bissau. Avec cette pandémie, c’est très difficile de les recevoir parce qu’il y a beaucoup de problèmes qui se posent ». A la frontière avec la Guinée Conakry, c’est aussi pareil. « Les gens quittent la Guinée pour entrer au Sénégal. La route de Fongolémy a été barrée. Maintenant, c’est ici que passent les motos nuits et jours, 24 heures sur 24. Avant-hier, la police est intervenue ici. 10 motos et 26 garçons ont été arrêtés. Actuellement, nous avons peur de cette maladie », a détaillé sur RFM Saliou Danfakha, chef de village de Konsi.

4 – Fonds pour soutenir les agents de santé du Sénégal : Deux étudiantes sénégalaises Fama Sakho et  Aida Loum qui sont au Canada et en France ont lancé une cagnotte pour aider financièrement les personnels de santé qui se battent nuit et jour au Sénégal pour combattre le coronavirus. Elles ont annoncé leur initiative hier dans l’émission Mbass-Mi de la RTS, au micro de notre consœur Oumou Kalsoum Sall.

5 – Six milliards pour transporter les vivres : le ministre Mansour Faye et ses services dénoncent une fake news : L’info a circulé sur les réseaux sociaux et sur quelques sites en ligne durant le week end, mais après un recoupement fait d’abord par Pressafrik et Seneweb ensuite, le ministère a apporté des précisions. D’après un collaborateur du ministre, « le transport vers Ziguinchor, Kédougou, Sédhiou, Kolda et Matam, est facturé à 18 500 Fcfa, la tonne. Pour Thiès, Louga, Diourbel, Fatick, Kaolack et Kaffrine, c’est à 7 500 Fcfa, la tonne. Tandis que pour les régions de Tamba et Saint-Louis, c’est facturé à 15 000 Fcfa, la tonne ». « À Dakar, ajoute notre interlocuteur, seuls le carburant et les frais pour les chauffeurs seront payés car les camions de l’armée vont être utilisés. Ce qui fait, après calcul, que le montant total est estimé entre 1 et 1,5 milliards Fcfa« . Mieux à l’en croire, ce montant peut même connaître une baisse, car le regroupement des transporteurs avait fait une sortie dans la presse pour dire qu’il souhaitait accompagner l’Etat dans cette opération.

6 – Le geste des sénégalais d’Espagne qui a ému : Malgré les dures conditions qu’ils endurent en ce moment de confinement,  une quarantaine de Sénégalais en Espagne ont décidé de confectionner des masques et des blouses. Ces masques et blouses sont mis gratuitement à la disposition des populations avec lesquelles ils cohabitent. Les immigrés sénégalais, dont la majorité ne travaille plus depuis quelques semaines, ont quand même tenu à apporter leur part à la lutte contre cette pandémie qui touche la planète et durement l’Espagne. Selon nos confrères de Sénégo, l’initiative est coordonnée par le syndicat des sénégalais  vendeurs à la sauvette.

7 – Dix-sept footballeurs amateurs ont été interpellés, ce week-end, sur la Corniche de Dakar. Selon des informations obtenues par Emedia.sn, il s’agit d’une bande de copains, des sénégalais d’origine libanaise, qui jouaient au football sur la plage située derrière la clinique de la Madeleine. Ils ont été tous écroués et seront présentés au Procureur.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.