Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 4 Avril

1 – Vaccin pour l’Afrique : Jean-Paul Mira et Camille Locht s’excusent : Jean-Paul Mira présente ses « excuses les plus sincères » à « celles et à ceux qui ont été heurtés, choqués, qui se sont sentis insultés par des propos que j’ai maladroitement prononcés sur LCI cette semaine ». « Depuis hier, (le médecin) subit ainsi que sa famille des menaces de mort réitérées et très inquiétantes. Il a été contraint de déposer plainte » pour « menaces de mort » sur personnel soignant et « appels téléphoniques malveillants », indiquent ses avocats, Me Gabriel Dumenil et Marc Bailly. De son coté, l’Inserm a précisé vendredi soir que « les conditions dans lesquelles cette interview a été menée n’ont pas permis (à Camille Locht) de réagir correctement ». « Il s’en excuse et tient à préciser qu’il n’a tenu aucun propos raciste »

2 – 27 patients guéris en 3 jours : L’équipe du Professeur Seydi continue, malgré le décès de deux patients, à faire un résultat appréciable sur le nombre important de malades guéris du coronavirus. Ce nombre de guéris démontre que la prise en charge est bien gérée au Sénégal. Mais comme l’a rappelé le Professeur Seydi, la guerre qu’il faut gagner est celle de la prévention. Les évènements de ce samedi lui donnent raison avec un cas communautaire décelé en grande banlieue dakaroise.

3 – Des sénégalais véreux, irresponsables sont en train d’annihiler tous les sacrifices de la nation : Ce sont des piroguiers et des Jakartamen qui font rentrer clandestinement des voyageurs au Sénégal. Le flux continue dans le département de Vélingara et de la Petite Côte en provenance du Nord aussi. Des agents véreux de préfecture, qui vendent des autorisations entre 25 et 30 mille, ont été démasqués à Thiès. « Il m’est revenu que dans mon personnel, il y a des agents véreux qui demandent de l’argent à des citoyens qui viennent solliciter des autorisations. Et ils ne demandent pas moins de 25.000, 30.000 Fcfa. C’est par la suite que j’ai mené ma petite enquête jusqu’à tomber sur un agent qui continue de nier mais qui a été démasqué », a confirmé le préfet de Thiès.


4 – Des informations du ministère de la santé révèlent un premier cas testé positif au niveau du district sanitaire de Keur Massar, ce samedi 4 Avril 2020. Il s’agit d’un cas communautaire, selon une source médicale contactée par Dakartoday. L’individu est un sénégalais revenu à Keur Massar, il y’a une semaine après un séjour à Tambacounda.

5 – L’état d’urgence finit aujourd’hui, mais il sera prolongé : Les 12 jours jours légaux de l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu de 20h à 6h du matin, sont atteints ce samedi. L’Etat a, dans la loi d’habilitation, pris le soin de prolonger l’état d’urgence. Faisant l’évaluation du couvre-feu, Aly Ngouille Ndiaye a exprimé toute sa satisfaction devant la détermination des forces de l’ordre à faire appliquer les décisions des autorités. « Nous avons déployé beaucoup de forces de sécurité dans tout le pays et il faut rappeler qu’elles ont été d’un grand apport face à cette opération et la situation du couvre-feu s’est globalement bien passé sur le terrain », a confié le ministre de l’Intérieur à la RFM.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.