Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 31 Mars 2020

1 – Opération commando pour arrêter la propagation dans les districts de Dakar-Ouest et Dakar Sud : Avec 52 cas, Dakar-Ouest est entrain de battre tous les records de cas infectés au Sénégal. Ce district est suivi par Dakar Sud avec 28 cas positifs. Pour gérer cette urgence sanitaire, le ministre de la santé réunit tous les acteurs impliqués dans la lutte à Dakar. Cette réunion d’urgence sera l’occasion, selon le ministre, de prendre des mesures pour contenir la propagation à Dakar.

2 – Macky Sall a décidé d’allouer des primes exceptionnelles aux agents de santé : Le ministre de la santé a été saisi par le Chef de l’Etat pour l’allocation de primes aux personnels de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre le coronavirus. Abdoulaye Diouf Sarr avait, la semaine dernière, annoncé qu’il allait soumettre la proposition au Chef de l’Etat.

3 – Des malades internés à Diamniadio dénoncent la qualité des repas : Des malades du Covid-19 hospitalisés à l’hôpital pour enfant de Diamniadio se plaignent de la qualité et de la quantité de leur repas. Mis au parfum, le ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé ce matin que le traiteur va être saisi et que la situation va changer pour les malades.


4 – Avec 26 malades du covid-19, Touba explique ses succès sur la maladie : « Nous avons des équipes de sensibilisation qui gèrent la communication au niveau des médias et dans les quartiers avec une sensibilisation de proximité. Nous avons fait également beaucoup de visites, des plaidoyers en direction des leaders religieux. Nous avons des équipes sur le terrain qui appuient les maisons qui sont mises en quarantaine », a expliqué le Médecin-chef de la région de Diourbel, Docteur Mamadou Dieng aux correspondants de la RFM à Touba. Tout en indiquant : « Il faut reconnaître qu’au début, on avait quelques difficultés pour faire respecter les mesures mais avec le plaidoyer qu’on a fait au niveau de l’autorité, la police a pu nous secourir »

5 – Couvre-feu : Plus de 2000 citoyens ont désobéi à l’interdiction de circuler. Selon nos confrères du quotidien Enquête, les résultats globaux publiés par la police, au niveau national, parlent de 2 080 personnes interpellées pour non-respect du couvre-feu. La police nationale a déployé dans les opérations liées à l’état d’urgence près de 10mille agent sur la période allant du 24 au 30 mars.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.