Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 28 Mars

1 – Les confessions de Moustapha Guirassy malade du covid-19 : «Il y a quelque jours encore, je pensais que le Covid-19 était une affaire réservée aux autres. Une affaire qu’on n’entend qu’à la télé, qu’on ne lit que dans les journaux. Comme beaucoup de cadres africains, je n’étais pas suffisamment dans le Globe. Je voyais les problèmes de là où j’étais seulement. Je ne me sentais pas menacé» a-t-il confié, dans L’As. L’éducateur et patron du Groupe IAM d’ajouter : «Si le Covid-19 est un fléau, il est aussi un remède si l’on sait lire les messages qu’il envoie, C’est un signe divin. Le Covid-19, c’est la fin de l’homodeus. C’est le retour de l’homme. Le vrai, celui longtemps attendu. Le combat n’est ni financier, ni technologique, ni sanitaire. Il est éminemment humain».

2 – Le cas du faux docteur Amadou Samba installe le malaise à l’APR : Selon nos confrères de l’Obs et de Libération, Samba, qui avait falsifié l’entête de l’Institut Pasteur, déclarait systématiquement négatifs les cas suspects qui sont d’ailleurs tous en quarantaine après l’éclatement de cette rocambolesque affaire. Il déclinait son CV, en ces termes : «Je me nomme Amadou Samba. Je suis médecin. J’effectue une spécialisation en développement industriel du médicament. Je suis titulaire exécutif d’un MBA à l’ISM. Par ailleurs, je suis un acteur politique et un membre de l’APR militant de Rufisque.» Une perquisition à son domicile a permis aux policiers de découvrir des poches de sang ainsi que des contrats liant le faux médecin à de grandes structures de la place.


3 – Macky Sall va prolonger l’état d’urgence : Le Président a déposé, depuis vendredi, le projet de loi dit d’habilitation sur le bureau de l’Assemblée nationale. Si le parlement le rejette, le couvre s’estompe. Si en revanche, l’Assemblée l’adopte, le président de la République pourra se substituer au législateur pour prendre des ordonnances sur un domaine relevant de la loi, cela pour une durée de trois mois. Ainsi donc, l’Assemblée va l’habiliter à proroger l’état d’urgence durant ses trois mois. Lundi prochain, la conférence des présidents va se réunir pour décider de la date de l’examen et de l’adoption de ce projet oh combien important.

4 – Le service d’hygiène lance la désinfection d’envergure de Dakar : Selon Alla Ngom responsable du service départemental, « en Chine qui était l’épicentre de cette épidémie, la politique de prévention et de riposte était articulée en trois dimensions : confinement, campagnes de désinfection d’envergure, et prise en charge effective des cas. L’État du Sénégal s’inscrit dans cette orientation ». Le service d’hygiène est ce samedi à Gorée, Fass-Colobane, Gueule Tapée, après avoir désinfecté Ngor, Ouakam, Yoff, Dakar-Plateau, et Fann-Point E-Amitié.

5 – Un autre fugitif du covid : Hier vendredi, nos confrères d’Emedia révélaient que deux détenus à la maison d’arrêt et de construction de Ziguinchor, un prisonnier sénégalais et un autre de nationalité italienne, avaient été placés en quarantaine parce qu’ils présentaient des signes inquiétants. Ils avaient été placés au centre d’isolement de l’hôpital régional. L’on apprend, ce matin, que l’un deux s’est évadé. Il s’agit du sénégalais qui avait été transféré de la prison de Bignona à la Mac de Ziguinchor. Actuellement, les pandores sont à la recherche de ce fugitif qui pourrait être une réelle menace si jamais ses résultats, envoyés à l’Institut Pasteur, hier, pour analyse, sont revenus positifs du Coronavirus.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.