Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 26 Mars 2020

1Les maires zappés dans la gestion de la lutte contre le coronavirus, se rebellent : Les maires du Sénégal regroupés au sein de l’AMS vont taper sur la table, pour « se faire respecter et rappeler qu’ils sont incontournables dans le combat contre le virus ». Selon Bamba Fall, maire de la Médina, « Aly Ngouille Ndiaye doit intégrer les maires dans la liste des personnalités bénéficiaires des dérogation pour circuler lors de l’état d’urgence ». L’AMS va se réunir aujourd’hui pour se faire entendre, annonce Bamba Fall au micro de la TFM.

2Audience au Palais : Moustapha Cissé Lo se dit fier d’Ousmane Sonko : « je suis totalement d’accord avec Sonko que je félicite pour son courage politique ; il a dit au président ses vérités et a fait des propositions au Président. Ce qu’il a dit sur la gestion des fonds mobilisés pour la lutte contre le crononavirus est une position républicaine, surtout pour l’implication de maximum d’acteurs pour assurer une transparence de la gestion des fonds », a confié le vice-président de l’Assemblée nationale qui était l’invité du jour de Seneweb.


3La célébration inédite de l’APPEL de Seydina Limamou Al Mahdi : Depuis 1981, l’anniversaire de cet événement a été toujours célébré, dans la plus grande ferveur religieuse dans les différentes cités de la communauté : Cambèrène, Ngor et Yoff. C’est en 1981, que le 3ème khalife des Layènes, Baye Seydi Thiaw initia la cérémonie commémorative du centenaire de cet Appel que son grand père lança, un siècle plus tôt aux humains et aux djins pour qu’ils se joignent à lui afin d’adorer Allah dans la sainteté. L’édition de 2020 est célébrée dans un contexte assez particulier lié à la propagation du Coronavirus. Ce qui a poussé les autorités religieuses dans cette confrérie à suspendre toutes les cérémonies marquantes de l’anniversaire de l’évènement, informe e-media.

4Médina demande pardon : Le maire Bamba Fall a exprimé ses regrets après les scènes de désobéissances qui ont inondé les réseaux sociaux montrant des jeunes de sa commune défiant ouvertement les forces de l’ordre. Au nom de la Médina, il demande pardon aux sénégalais pour ces comportements choquants. Il s’est engagé à faire de la pédagogie dans les quartiers.


5Les sénégalais se ruent vers la Préfecture de Dakar pour obtenir la fameuse dérogation pour circuler, en violation de l’interdiction des rassemblements : Une violation des mesures prises par le président de la République Macky Sall et qui se passe non loin du palais. Le Préfet de Dakar, a-t-il été mis au courant de ce qui se passe actuellement devant ses locaux ? Quelles sont les dispositions prises pour une bonne réglementation de l’octroi de ces dérogations et autorisations de circulation…?, s’interrogent nos confrères de Dakaractu.

Les commentaires sont fermés.