Le Café qui réveille l'Info

#SenCaféActu du 2 Mars 2020

1 – Coronavirus : Macky Sall convoque une réunion au Palais ce lundi sur l’épidémie, des citoyens demandent la quarantaine de la délégation sénégalaise au Salon de l’agriculture. Le maire de la Balme-de-Sillyngy (France) atteint du coronavirus, s’était rendu au Salon de l’agriculture de Paris, mardi dernier, où se trouvaient beaucoup de sénégalais dont une grande délégation conduite par le ministre de l’agriculture. Beaucoup d’internautes recommandent la mise en quarantaine de la délégation sénégalaise à son retour.

2 – Amadou Ba destitué par la coordination APR des Parcelles assainies : Accusé de «manœuvres et actes de sabotage, sapant l’unité et fragilisant l’APR, Amadou Ba est destitué de la tête de la coordination pour « activités fractionnaires ». La fronde dirigée par Mbaye Ndiaye a été battue en brèche par les partisans du ministre Amadou Ba

3 – Débat sur le 3ème mandat : Pour le PS, la question est close et réglée par la constitution. Sur I-Radio, Abdoulaye Wilane est catégorique « la constitution est claire. Ensuite, nous-mêmes, militants et responsable du Ps, comme les partenaires et alliés que nous avons dans la grande coalition, Benno Bokk Yakar, nous avons battu campagne pour l’adoption de la nouvelle constitution par référendum. Une constitution qui est assez claire sur la limitation des mandats présidentiels et les principes qui doivent nous gouverner »


4 – Destitution tous azimuts à l’Apr : Mame Mbaye Niang chef de cabinet du Président Macky Sall demande, dans un entretien diffusée hier sur la SenTv, l’exclusion de Abdallah Boune Dionne, Amadou Ba, Mimi Touré et Mbaye Ndiaye. 

5 – Les magistrats remettent en cause la loi sur le viol : Pour Souleymane Telico, cette loi pose problème pour les magistrats qui émettent des réserves. Son collègue Alioune Ndao Procureur est plus virulent. « les dossiers de viols qui ont été criminalisés, ça va créer un engorgement. les longues détentions vont perdurer. Et c’est de ce point de vue que nous praticien du droit nous critiquons cette loi ». Une loi comme ça qui concerne des faits de société devait être l’objet d’amples discussions pour avoir un consensus. Malheureusement, nous avons été tous mis devant le fait accompli et c’est pour cette raison que les acteurs judiciaires eux-mêmes s’interrogent », regrette Alioune Ndao.

6 – Guy Marius Sagna écrit aux sénégalais et rejette tout arrangement pour sa libération : Dans sa lettre, l’activiste informe qu’il « n’y aura ni arrangement, ni protocole de camp pénal, ni déportation.  Malheureusement pour Macky et le ministre de l’intérieur, je suis Sénégalais et donc ils ne peuvent m’expulser du Sénégal comme ils ont su malheureusement expulser Kemi Seba du Sénégal pour la deuxième fois. »


7 – Trafic sans fin : La douane a saisi encore, ce week-end, de faux médicaments d’une valeur de 60 millions, dans la région de Kaffrine. Ces opérations déclenchées au mois de février ont permis de mettre la main sur des médicaments frauduleux d’une valeur cumulée de plus d’un demi-milliard en moins d’un mois. (Kédougou 330 millions, Thiès 100 millions et Kaffrine 84 millions), informe Libération. A ce rythme, aucun sénégalais ne sera à l’abri de ces faux médicaments qui tuent en silence

Les commentaires sont fermés.