Le Café qui réveille l'Info

#SenCaféActu du 6 février 2020

A la Une : Meurtres au Sénégal : la série noire continue ; Les parents des étudiants coincés en Chine supplient Macky Sall de les rapatrier ; Téléphonie : Promobile de Mbackiou Faye bloqué par Free

1-Insécurité au Sénégal, les actes ignobles donnent le tournis : Les populations ne savent plus quoi faire avec les meurtres quasi quotidiens. Hier, un charretier a tué un chauffeur de clando à coups de couteau à Yoff Tonghor. Pendant ce temps, un père de famille mettait fin à la vie de sa fille de 11 ans qui a eu le malheur de lui réclamer 25 francs

2– Le cri du cœur des parents des étudiants confinés à Wuhan : Yoro Ba, porte-parole du collectif demande sans équivoque, l’exfiltration immédiate de leurs 13 fils avant que le Sénégal ne rapatrie leurs dépouilles victimes de coronavirus. Poursuivant sa déclaration, Yoro Ba souligne que «si un malheur survenait, ils étudiants ne veulent point être incinérés. Les enfants sont en parfait état de santé et exigent leur droit d’être secourus par leur mère patrie »

3-Coronavirus : Le Président chinois écrit à Macky Sall pour rassurer le Sénégal. « À l’heure actuelle, poursuit-il, le peuple Chinois se mobilise pour combattre l’épidémie de pneumonie liée au nouveau coronavirus. Le gouvernement Chinois, toujours dans une attitude ouverte, transparente et responsable, communique à temps, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, les informations relatives à l’épidémie et renforce la coopération avec la communauté internationale. Le peuple chinois est capable de gagner la bataille contre cette épidémie »

4-Le réseau Promobile de Mbackiou Faye plombé par Free :selon le quotidien 24 heures, Free réclame une grosse somme à Promobile. ‘’Free exige de Mbackiou Faye une somme avoisinant presque 5 milliards de Francs Cfa pour utiliser son ‘’support technique’’ et procéder ainsi au lancement commercial de sa marque’’, informe le quotidien 

5-Malick Gackou alerte sur l’insécurité et appelle à l’implication de tous les acteurs politiques :   Selon le Président du Grand Parti, « le gouvernement doit mener une action encore plus énergique pour juguler l’insécurité. Surtout dans un contexte où la menace terroriste frappe à nos portes. En effet, toute impression de vulnérabilité face au grand banditisme, pourrait donner des idées aux forces terroristes et accentuer ainsi les menaces sur la stabilité de notre pays. Quant à nous autres, acteurs politiques, il nous faut créer les conditions d’un consensus fort autour des questions de sécurité qui doivent être appréhendées sans considérations politiques, encore moins politiciennes »

6-L’APR rejoint Nio lank, manifeste contre le cout de l’électricité vendredi :  Cheikh Souhaibou Kane, responsable politique Apr à Touba a décidé d’organiser une marche à Mbacké de ce Vendredi le 07 février, à partir de 15 heures. Un droit consacré dans la Constitution, rappelle le responsable républicain qui affirme avoir simplement informé le préfet.

7-RTS : Les syndicalistes obtiennent la tête du DRH. Face à une mobilisation soutenue du personnel pour faire partir le DRH, la direction générale de la RTS a fini par le démissionner et nommer Michel Diouf comme intérimaire

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.